Agrandir Diminuer Imprimer la page Envoyer par courriel  
 

Principes d’évaluation

L’objectif de l’évaluation des formations est de prendre en compte la pertinence scientifique et professionnelle de l’offre de formation, tant pour l’acquisition des connaissances que pour le développement des compétences. Il s’agit d’apprécier la qualité de l’offre de formation par rapport à la politique de l’établissement.

Ce qu’il faut savoir

L’évaluation relève d’un processus global comprenant, dans une première phase, une autoévaluation au sein de l’établissement, suivi d’une évaluation externe par l’AERES.

L’autoévaluation par l’établissement de ses formations est un élément indispensable. Elle a pour finalité de positionner chaque formation au regard de la stratégie de l’établissement. Elle permet de situer chaque formation dans l’offre globale, dans sa lisibilité et dans sa cohérence. Enfin elle permet à le ou les établissements de détecter les éléments de qualité ou de non qualité de ses formations et comment celles-ci tirent parti des dispositifs mis à leur disposition. L’organisation et la prise en compte de l’évaluation des enseignements avec et par les étudiants est une composante de cette autoévaluation.

Quelques grands critères forment la base de l’évaluation externe et du système de notation multicritère utilisé : la qualité du projet pédagogique, les résultats en termes d’insertion professionnelle ou de poursuite d’études et la qualité du pilotage de la formation. De plus sont particulièrement regardés, pour les licences, les dispositifs d’aide à la réussite, pour les licences professionnelles, l’implication des professionnels, et pour les masters, l’interaction avec les contextes scientifique et socio-économique. Pour les écoles doctorales, trois critères sont retenus : le fonctionnement de l’école et son adossement scientifique, l’encadrement et la formation au sein de l’école, le suivi et l’insertion des diplômés.