Vol annulé ou retardé : comment obtenir un dédommagement ?

De nos jours, nous sommes de plus en plus nombreux à privilégier l’avion pour nos déplacements. Il est vrai que ce mode de transport permet de gagner beaucoup de temps, notamment pour les vols intérieurs. Cette tendance est accentuée par le fait que nous voyageons également de plus en plus. Ceci étant dit, ce moyen de déplacement ne présente pas que des avantages puisque parfois les vols sont retardés ou encore annulés. Dans ce cas, saviez-vous que vous étiez en droit de demander une indemnisation ? Découvrons ensemble comment obtenir votre dédommagement.

Obtenir un dédommagement : les cas d’application

Vous avez réservé vos billets d’avion et le jour J arrive à grands pas. C’est bientôt le départ ! Vos valises sont bouclées, votre passeport est prêt à être dégainé. Bref, vous êtes paré ! Mais une fois à l’aéroport, l’excitation retombe à l’annonce de l’annulation de votre vol. Ce genre de situations incommodantes n’arrive malheureusement pas qu’aux autres, vous en êtes la preuve.

Cependant, à la différence des autres voyageurs, vous êtes en train de lire cet article et, même si cela ne vous permettra pas d’avoir votre vol initial, vous pourrez au moins prétendre à une indemnisation.

Vol annuleMon vol a été annulé, que faire ?

Certaines circonstances doivent s’appliquer pour pouvoir espérer recevoir un remboursement à la suite d’un vol annulé. Tout d’abord, il faut savoir que ce dernier varie selon la distance de votre trajet, l’aéroport de destination et la durée totale du retard.

Sachez que la législation est assez avantageuse pour les passagers. Et pour cause, il y a seulement 2 cas dans lesquels un vol annulé ne peut être indemnisé :

  • Si la compagnie aérienne vous en informe 14 jours avant votre départ ;
  • Ou si elle a été victime de « circonstances extraordinaires » telles que des conditions météorologiques impraticables, un acte de terrorisme ou encore une instabilité politique.

Voyons maintenant les différentes situations dans lesquelles vous pourrez être remboursé et le montant auquel vous pourrez prétendre.

  • Vol court-courrier : pour tous les vols enregistrant un retard de plus de 2 heures dont la distance est comprise entre 0 et 1500km, l’indemnisation est de 250€ ;
  • Moyen-courrier : si le retard est supérieur à 3 heures sur un trajet de plus de 1500km dans l’Union Européenne, vous pourrez être en mesure d’obtenir 400€ ;
  • Long-courrier : pour des vols dans l’Europe de plus de 3500km avec un retard de plus de 4 heures, vous toucherez 600€.

En parallèle, la loi vous donne également droit à un remboursement total ou partiel de votre billet d’avion et du droit au réacheminement. La compagnie aérienne prend aussi en charge vos repas et se doit même de vous offrir la nuit d’hôtel et le transport. C’est une petite consolation, je vous l’accorde.

Obtenir indemnisation vol

Pour les trajets aux USA, bien qu’il soit plus compliqué d’avoir gain de cause, vous pouvez tout de même tenter de négocier auprès de la compagnie pour être placé sur un autre vol.

Dans tous les cas, n’oubliez surtout pas de conserver votre carte d’embarquement et toutes les traces des dépenses générées suite à l’annulation de votre vol. Tous ces éléments constituent des preuves indispensables.

Vol retardMon vol est retardé, quels sont mes droits ?

Tout comme les annulations de vol, on n’est jamais ravi d’apprendre un retard de vol. Cela engendre souvent des décalages sur votre itinéraire et c’est tout votre programme qui s’en retrouve chamboulé. Heureusement, il existe certains cas dans lesquels vous recevrez un réconfort financier, plus ou moins important selon le préjudice.

Les normes varient selon les lieux d’arrivée et de départ et, bien sûr, suivant la durée de retard. Si vous voyagez au départ ou vers un aéroport de l’UE, on peut dire que la réglementation est de votre côté. Bon, ne vous réjouissez pas trop vite, les remboursements ne s’effectuent pas toujours en cas de retard de l’avion. Il y a également divers conditions à remplir.

Il est important de noter que seuls les retards excédant 3 heures pourront prétendre à un remboursement. Si vous décollez après avoir attendu 2h50, c’est donc raté. De même, aucun remboursement ne sera effectué si la compagnie subit les circonstances exceptionnelles évoquées précédemment (tempêtes, instabilité politique, actes de terrorisme ou contrôle du trafic aérien).

Par contre si l’avion ne peut décoller dans les temps à cause d’un problème technique, cela ne rentre pas dans les circonstances exceptionnelles. En d’autres termes, tant pis pour lui mais tant mieux pour votre porte-monnaie !

Voici donc les montants selon les cas :

  • Sur un vol retardé de moins de 1500 km, 250€ vous reviendront ;
  • Pour les vols de plus de 1500 km dans l’Europe, vous pourrez toucher 400€ ;
  • Pour les vols supérieurs à 3500 km enregistrant un retard de plus de 4 heures, la somme remboursée est de 600€. Si l’attente se situe entre 3 et 4 heures, l’indemnisation est de 300€.

Indemnisation vol

Les autres réglementations européennes veulent que si le retard excède 5 heures, vous obtiendrez, en plus des montants d’indemnisation, le remboursement de votre billet d’avion ainsi que la prise en charge des frais engendrés.

Refus embarquementJ’ai été victime d’un refus d’embarquement, que se passe-t-il ?

Bien que plus rare, le refus d’embarquement est également un moment qu’on ne souhaite pas vivre. Il est souvent dû à un surbooking. Quelqu’en soit la cause, la compagnie aérienne peut vous proposer immédiatement une solution. Si elle vous semble juste, libre à vous d’accepter. Elle peut, par exemple, vous placer sur un autre vol.

Sinon, vous pourrez très bien demander réparation. Il est donc important de connaître la raison du refus car elle sera nécessaire pour monter le dossier de plainte.

GreveMon vol a été perturbé à cause de la grève aérienne

Il n’y a pas que les transports ferroviaires qui peuvent être touchés par la grève ! Dans les airs aussi, parfois, la colère gronde. Si vous en avez fait les frais et que votre trajet a été perturbé, il y a des chances que vous obteniez un remboursement. Pour y être éligible, vous devez remplir les exigences suivantes :

  • Le vol doit être annulé moins de 14 jours avant la date de départ ;
  • Le vol doit avoir un retard de plus de 3 heures ;
  • Vous devez avoir reçu la confirmation de votre réservation ;
  • Les aéroports de départ et d’arrivée doivent faire partie de l’UE et, cela va de soit, la compagnie doit être européenne.

Si tout est coché alors bingo !

Comment obtenir une indemnisation ?

remboursementMaintenant que nous avons fait le tour des différents problèmes que l’on peut rencontrer, découvrons sans plus attendre comment faire pour obtenir la fameuse indemnisation ! Personne ne dirait non à une compensation financière, n’est-ce pas ?

Par contre, si ça signifie qu’il faut monter le dossier, appeler les parties prenantes et réunir les preuves, c’est autre chose… C’est vrai que la paperasse ce n’est pas ce qu’il y a de plus captivant. Vous avez aussi la possibilité d’engager un avocat, mais la note risquera d’être salée, remboursement ou non.

Par manque de temps, incertitude ou par crainte du verdict final, on a donc tendance à baisser les bras et dire adieu à notre argent. Heureusement, grâce à des services très pratiques et efficaces, vous n’aurez pas à effectuer ses tâches et à renoncer à vos droits ! Si, si, vous avez bien lu.

AirHelp, la solution idéale reconnue mondialement

AirHelp est une entreprise internationale créée en 2013 qui propose de dédommager les passagers ayant été victimes de perturbations lors de leur trajet aérien. Et ça marche (!) puisqu’à l’heure actuelle, le prestataire a déjà permis à 13 millions de voyageurs de faire valoir leurs droits.

Sa présence dans le monde entier renforce considérablement son expérience et sa réputation n’est plus à faire. D’ailleurs, vous pourrez échanger assez aisément avec les membres de la plateforme AirHelp puisqu’elle compte actuellement 16 langues.

AirHelp Avis

Comment fonctionne le service ?

En plus, d’être un des intervenants les plus fiables et sérieux dans le secteur, le service est très simple et efficace. C’est d’ailleurs pour cela que nous vous le conseillons immédiatement.

La première étape consiste à vérifier si vous êtes effectivement éligible au remboursement. Pour cela, rendez-vous sur le site d’AirHelp et indiquez vos renseignements de vol. La plateforme se chargera ensuite d’elle-même de voir si votre cas nécessite une compensation et vous tiendra informé des avancées.

Découvrir AirHelp >

Comme vous vous en doutez, au terme de cet examen, deux cas de figure possibles se présenteront :

  • Le dédommagement est applicable et AirHelp se charge d’obtenir gain de cause pour vous en montant le dossier. Il remporte la victoire auprès de la compagnie aérienne et vous touchez la somme due. Le délai de remboursement peut varier selon les cas, mais vous serez informé des avancées.
  • AirHelp n’a pas réussi à obtenir de compensation pour vous. C’est fâcheux mais, au moins, vous n’aurez pas perdu de temps à constituer un dossier qui n’a pas abouti ! Rien de plus frustrant…

Peu importe le cas de figure, vous n’aurez rien à faire à part attendre tranquillement la bonne nouvelle (ou pas) d’AirHelp par e-mail. Cette solution s’adresse à tous et, qu’on se le dise, elle est vraiment très confortable !

Comment ca marche AirHelp

La plateforme AirHelp est-elle payante ?

Non, AirHelp n’est pas un service payant car on ne vous demandera aucun frais en amont.

Cependant, dans le cas où vous obtenez le remboursement grâce à AirHelp, l’entreprise prélèvera une commission de 35% sur le montant obtenu. Ces frais de service lui permettent de pouvoir fonctionner et fournir un service au top.

Si, au contraire, AirHelp n’y parvient pas, aucun frais ne vous sera demandé et le service est ainsi entièrement gratuit.

Il n’y a aucun soucis à se faire concernant la sécurité. Sa renommée, le nombre de cas traité et de procès gagnés ne font que consolider la confiance des utilisateurs envers AirHelp. Si vous n’y croyez toujours pas, n’hésitez pas à consulter les nombreux avis positifs à son sujet présents sur internet.

Si vous voulez en savoir encore plus, nous vous invitons à lire notre avis plus détaillé sur ce service de dédommagement aérien.

FlightRight, la référence en Europe

FlightRight est un autre prestataire qui propose ses services en cas de perturbations aériennes. Cette entreprise a vu le jour en 2010 et depuis cette date, l’intervenant n’a cessé de venir en aide aux passagers victimes de complications de vol.

FlightRight logo

Désormais, elle revendique avoir récupéré un montant 200 millions d’euros pour ses clients ! On ne peut remettre en question son efficacité. Difficile de ne pas lui faire confiance…

FlightRight fonctionne sur le même principe que son concurrent, c’est-à-dire que vous n’aurez rien à débourser s’il n’obtient pas d’indemnité pour vous de la part de la compagnie aérienne.

Découvrir FlightRight >

En revanche, si vous êtes remboursé par la compagnie, le prestataire retiendra une commission de 27% + la TVA sur le montant obtenu. Cette somme permet de rémunérer l’équipe d’experts de la justice qui œuvre en votre faveur. En fait, FlightRight fait le boulot à votre place. C’est la contrepartie à payer en échange du temps économisé et de la dose importante de stress en moins.

Les autres intervenants

Vous vous en doutez, AirHelp et FlightRight ne sont pas les seuls prestataires sur ce marché. Si vous avez loupé votre vol à cause d’une annulation ou d’un retard, il y a également d’autres sites internet vers lesquels vous pourrez vous tourner. Cependant, sachez que les taux de réussite d’AirHelp et FlightRight sont plus élevés que les deux plateformes que nous allons vous présenter ci-dessous.

Air Indemnité

Air Indemnité est une entreprise française qui vient en aide aux passagers ayant eu des problèmes de vol. Vous pouvez vérifier en amont sur leur site si les conditions sont remplies de manière très simple en remplissant vos coordonnées et informations de vol. Puis, si c’est le cas, la société se chargera de faire tout son possible pour obtenir réparation en votre nom. Si elle y arrive, elle retiendra une somme égale à 30% du montant obtenu.

Air Indemnite

À contrario, si le dossier échoue, aucun payement ne sera demandé en contrepartie.

Indemniflight

Basée à Paris, cette start-up française propose également de vous accompagner en cas de préjudices causés à la suite d’un vol aérien annulé, retardé ou surbooké. Elle souhaite aider les voyageurs à appliquer leurs droits, puisque beaucoup ne connaissent pas la réglementation en vigueur.

Indemniflight

Son site internet est très simple d’utilisation et vous verrez tout de suite les étapes à suivre et les informations à donner. Si par chance Indemniflight réussi sa mission avec brio et vous permet de toucher une somme en guise de dédommagement, ce dernier facturera une commission de 30% sur la note globale.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire