Que risque-t-on en téléchargeant en DDL / en torrents ?

De nos jours, Internet est devenu l’outil de prédilection des cinéphiles, des mélomanes et des gamers, entre autres. Il offre la possibilité de télécharger des fichiers gratuitement, en DDL ou en torrents, mais souvent de manière illégale. La plupart des fichiers convoités sont protégés par les droits d’auteur. Ainsi, ce type de téléchargement est prohibé. Des commissions spécialisées comme la Hadopi sont là pour veiller à ce que les dissidents soient démasqués et punis, comme le prévoit la loi. Que risque-t-on si on se fait prendre ? Découvrez les réponses dans cet article.

Quels sont les risques en téléchargeant en DDL ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, faisons d’abord le point sur le DDL, l’abréviation de Direct DownLoad. Ce type de téléchargement est effectué depuis un serveur distant qui stocke les fichiers. L’installation d’un logiciel supplémentaire n’est pas nécessaire car l’opération se fait directement sur votre navigateur.

L’avantage avec le DDL, c’est que le fichier n’est pas partagé, contrairement au P2P. Le point commun entre ces deux modes de diffusion, c’est que la majorité des fichiers mis à disposition sont des copies illégales. Le téléchargement de ces derniers est donc interdit et puni par la loi.

Vous vous êtes sûrement déjà demandé quels sont les risques du DDL, n’est-ce pas ? Sachez que même s’il ne se trouve pas encore dans la ligne de mire de la Hadopi pour le moment, il vaut mieux rester prudent. En effet, des cas d’arrestations ont été enregistrés et pour cette raison, vous allez forcément avoir envie d’entendre comment éviter Hadopi.

Les risques du DDL du point de vue juridique

Le DDL n’est pas encore surveillé par la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet mais cela ne signifie pas qu’il est toléré. Au regard de la loi, stocker des fichiers téléchargés de manière illégale dans son PC est considéré comme de la contrefaçon.

Rester anonyme sur Internet avec l'aide d'ExpressVPN

Donc, si vous vous faites prendre, la Hadopi peut vous sanctionner à tout moment. Que risque-t-on en téléchargeant en DDL ? Il va sans dire que les peines prévues sont relativement lourdes même si, généralement, les poursuites judiciaires ne sont pas engagées. Cette commission spécialisée se contente d’un simple courriel d’avertissement dans 99% des cas.

Selon l’article L335-2 du code de la propriété intellectuelle, le contrefacteur encourt une peine d’emprisonnement de 3 ans et une amende de 300 000 €. Dans le cas où il a été prouvé qu’il s’agit d’un délit en bande organisée, la peine est revue à la hausse : 7 ans d’emprisonnement et 750 000 € d’amende.

Que risque-t-on en France et ailleurs ?

En 2016, sept personnes ont été interpellées dans l’affaire Zone Téléchargement. Il s’agit d’un site Web fournissant des liens de DDL pour différents types de fichiers. À l’époque, il se trouvait en 11e position dans le classement des plateformes les plus visitées en France.

ZT a été fermé le 28 novembre 2016 par la gendarmerie nationale française et les serveurs ont été saisis. Donc, parmi les sept individus arrêtés, deux ont été écroués le 30 novembre 2016. Reconnus comme étant les administrateurs principaux du site, ces récidivistes étaient âgés de 24 ans à l’époque.

Vous vous êtes déjà posé la question « quels sont les risques du DDL ailleurs » ? Au Canada, un pays connu pour sa législation souple et le respect de la liberté de ses citoyens, la peine maximale pour les particuliers est fixée à 5 000 $.

L’infraction de nature commerciale y est punie d’une amende allant jusqu’à 20 000 $, contre 150 000 $ aux États-Unis. Ainsi, comme vous pouvez le constater, la peine varie d’un pays à un autre.

ExpressVPN sécurité avis

retour au menu ↑

Quid des virus ?

Maintenant que vous savez ce qu’il en est au regard de la loi, voyons quels sont les risques du DDL pour vos matériels informatiques. Sachez que les fichiers disponibles sur les sites proposant du téléchargement direct ne sont pas vérifiés avant leur mise en ligne.

Ainsi, si vous téléchargez des fichiers infectés en DDL, votre PC sera à son tour la proie dudit (ou desdits) virus. Par conséquent, vos données pourraient être endommagées. Et encore, ce n’est que le moins grave des risques du DDL.

Protéger son ordinateur avec CyberGhost

En effet, le fichier infecté peut contenir des logiciels espions. Si vous faites face au Cheval de Troie, vos informations confidentielles peuvent tomber entre de mauvaises mains. Ainsi, des internautes malveillants peuvent accéder à vos données bancaires par exemple et effectuer des virements à votre insu.

Dans le pire des cas, votre PC sera infecté par un rançongiciel. Vous ne pourrez récupérer vos données qu’après avoir versé une rançon, sachant que le chantage peut aller bien plus loin. Vous savez maintenant quels sont les risques du DDL.

Heureusement qu’il existe des solutions pour sécuriser votre connexion et garder vos données personnelles à l’abri des éventuels hackers. Le meilleur moyen reste l’utilisation d’un Réseau Virtuel Privé, aussi appelé VPN. Nous vous présenterons à la suite nos deux solutions favorites : ExpressVPN et CyberGhost.

retour au menu ↑

Que risque-t-on en téléchargeant des torrents ?

Après vous avoir expliqué quels sont les risques du DDL, voyons maintenant ce qu’il en est du torrent. Mais avant, il est préférable de comprendre le fonctionnement de ce mode de diffusion et pourquoi il compte autant d’adeptes. Effectivement, le nombre d’internautes qui le pratiquent ne cesse d’augmenter.

Également connu sous le nom de P2P (Peer to Peer), le téléchargement de torrents est effectué entre les utilisateurs. Ainsi, le serveur n’est pas trop sollicité, réduisant le risque de saturation de la bande passante.

Concrètement, le fichier original se trouve sur un seul serveur. L’utilisateur qui le télécharge fera office de serveur et le partagera à son tour aux autres, et ainsi de suite. De ce fait, le nombre de « serveurs » augmentera en conséquence, au fur et à mesure des téléchargements.

Quels sont les risques vis-à-vis de la loi ?

Comme précisé plus haut, la Hadopi se concentre davantage sur les échanges de fichiers en P2P depuis sa création en 2009. Comme son nom l’indique, il a pour principal objectif de protéger les droits d’auteur.

Le téléchargement de torrents constitue une exploitation de fichiers sous droits de propriété intellectuelle. Ainsi, cette pratique est considérée comme illégale. Les internautes pris en flagrant délit encourent des peines qui peuvent être relativement lourdes.

Que risque-t-on si on se fait prendre pour avoir téléchargé des torrents ? Au-delà du mail de sommation, les sanctions les plus légères sont le bridage de la bande passante ou la coupure de la connexion Internet. Cependant, les récidivistes risquent une amende salée et un séjour en prison.

¨Promo ExpressVPN : profiter de 49% de réduction et de 3 mois offerts

Selon la loi en vigueur, la peine maximale est de 300 000 € d’amende et de 3 ans d’emprisonnement. Tout comme pour le téléchargement en DDL, c’est l’article L335-2 du code de la propriété intellectuelle qui s’applique.

Les cas de condamnation

Même si la Hadopi ne va généralement pas aussi loin, il est préférable de savoir quels sont les risques. En 2014, une femme (âgée de 28 ans à l’époque) originaire de Lomme, une commune située dans le département du Nord, a connu une expérience douloureuse.

Elle a été reconnue coupable d’avoir utilisé le logiciel eMule pour effectuer des téléchargements de torrents. Elle a été condamnée à une amende de 800 € avec sursis après avoir reçu plusieurs courriels d’avertissement de la Hadopi depuis 2011. Une sanction plutôt clémente nous diriez-vous.

En 2017, une internaute de 23 ans a été condamnée par le tribunal correctionnel de Dieppe pour des faits similaires. Cette dernière a été reconnue coupable d’avoir téléchargé 5 films piratés. Ainsi, elle a écopé d’une amende de 200 € avec sursis.

Elle a aussi été contrainte de payer les frais de justice et de procédure, avec une somme totale dépassant les 1 000 €. Une note plutôt salée pour avoir téléchargé 5 oeuvres, n’est-ce pas ?

Avant de lancer les téléchargements de torrents, se sont-elles demandé quels sont les risques si elles se font prendre ? Ce qui est sûr, c’est qu’elles n’avaient pas pris les mesures nécessaires pour masquer leur adresse IP. Pour éviter de vous faire épingler, protégez-vous grâce à un VPN, un outil capable de masquer totalement votre identité.

ExpressVPN Sécurité

Quels sont les risques informatiques ?

Tout comme pour le DDL, le téléchargement en P2P présente des risques non négligeables pour vos appareils informatiques. Même si en règle générale, la version originale est « clean », il se peut qu’au fil des téléchargements, le fichier disponible en ligne soit infecté par des virus.

Par exemple, le PC de l’internaute qui se rend sur la plateforme contient un virus informatique quelconque. Comme ce dernier fera office de serveur lors du téléchargement, le fichier en ligne sera à son tour infecté. Ainsi, l’appareil des autres utilisateurs qui viendront après lui sera aussi infecté.

Bénéficier de 80% de réduction sur l'abonnement 3 ans de CyberGhost

Que risque-t-on si tel est le cas ? Les conséquences possibles sont les mêmes que celles du téléchargement en DDL : logiciel espion, ransomware… Pour s’en protéger, la solution est aussi la même : passer par un Virtual Private Network.

retour au menu ↑

Pourquoi utiliser un Réseau Privé Virtuel ?

Maintenant que vous savez quels sont les risques en téléchargeant en DDL et/ou en torrent, voyons maintenant quelles sont les solutions pour être à l’abri. Comme précisé plus haut, le meilleur moyen pour se protéger reste de recourir à un VPN.

En effet, ce type de logiciel permet en premier lieu de masquer votre adresse IP réelle et de sécuriser par la même occasion vos données personnelles. Ainsi, les hackers mais aussi les institutions spécialisées comme la fameuse Hadopi ne pourront pas vous traquer.

S’il est impossible de vous localiser, logiquement, il sera difficile de vous poursuivre en justice, n’est-ce pas ? En outre, si votre connexion est parfaitement sécurisée, votre appareil (PC ou mobile) le sera également.

De ce fait, vous n’aurez rien à craindre des éventuels virus informatiques car ils seront bloqués directement. Vous n’aurez pas non plus besoin de vous demander que risque-t-on en téléchargeant en DDL et/ou en torrent.

En utilisant un VPN performant, vous faites d’une pierre deux coups. Que demander de plus ? Pour bénéficier d’une protection accrue, souscrivez aux offres des géants dans ce domaine spécifique. Sans plus attendre, voyons ensemble quel VPN faut-il privilégier.

Les avantages proposés par ExpressVPN

uTorrent ExpressVPN

Implanté dans les Îles Vierges Britanniques, ce fournisseur dispose de plus de 3000 serveurs couvrant 94 pays. Il représente le leader dans le monde du Réseau Privé Virtuel. En effet, l’application développée par son équipe intègre toutes les fonctionnalités essentielles pour vous assurer un niveau de sécurité optimal.

Encryption AES-256, un large panel de protocoles au choix, ou encore des fonctions de Kill Switch et Split Tunneling, entre autres, tout y est ! Le logiciel qu’il propose est parfait pour vous permettre de naviguer sur le Web en toute sérénité et ainsi contourner les blocages liés à la géolocalisation.

En utilisant cet outil, vous n’aurez plus à vous demander quels sont les risques du téléchargement. Que ce soit en DDL ou en torrent, vous pouvez vous adonner à ces pratiques sans avoir à vous soucier de quoi que ce soit.

Découvrir ExpressVPN >

Les points forts de CyberGhost

Avantage-CyberGhost

Cet opérateur basé en Roumanie possède une infrastructure importante composée de plus de 3700 serveurs implantés dans 60 pays. Tout comme son homologue britannique, il propose un logiciel doté d’une performance accrue.

Il vous permet de sécuriser vos données et de masquer votre adresse IP réelle. La vitesse de connexion qu’il offre est presque la même que la bande passante initiale. De plus, il est en mesure de prendre en charge et protéger jusqu’à 7 appareils en même temps.

CyberGhost dispose également du cryptage AES 256 bits et propose ainsi un niveau de sécurité élevé. En outre, il permet plusieurs combinaisons grâce aux nombreux protocoles qu’il intègre : PPTP, L2TP/IPSec et OpenVPN.

Que risque-t-on en téléchargeant des torrents ou en DDL via l’application de CyberGhost ? Rien ! Maintenant que vous savez comment faire pour vous protéger, à vous de jouer. Notez que ses services sont proposés à des prix très attractifs, il serait donc bête de passer à côté d’une telle opportunité.

Découvrir CyberGhost >

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire