Avis Elwing New Nimbus : notre ressenti sur ce skateboard électrique

Pour une seconde fois, la marque Elwing décide de nous régaler avec un tout nouveau skateboard électrique. Après une première expérience peu convaincante, Elwing semble vouloir faire oublier les erreurs du passé en proposant une version améliorée. En tout cas, c’est ce qui est annoncé. Dans ce cas, le jeu en vaut-il la chandelle ? C’est la question que tout le monde se pose et à laquelle nous tenterons de répondre dans cet avis sur le Elwing New Nimbus.

Présentation

Depuis son entrée sur le marché des véhicules à assistance électrique en 2014, la marque Elwing s’est assigné pour mission de proposer des skates au rapport qualité/prix exceptionnel.

C’est dans cet idéal que s’inscrit donc le Elwing New Nimbus. Avec un design très travaillé, ce modèle se veut être une version nettement améliorée du prototype lancé quelques années plus tôt. Cette toute nouvelle création rassemble, à elle seule, des caractéristiques très intéressantes.

retour au menu ↑

L’autonomie de la batterie

Pour la renaissance de cette 2e génération de son skateboard électrique, le jeune fabricant français a misé sur une batterie lithium-ion (comme c’est aussi le cas avec le Mellow Board Cruiser), mieux lotie que celle qui équipait la première version.

Ce qui justifie que ce test débute avec un avis positif sur le Elwing New Nimbus. En effet, cette batterie non amovible de 36 V – 90 Wh permet à la planche d’avoir pas moins de 15 km d’autonomie et il lui faut 90 minutes pour atteindre une charge complète avec un chargeur de type 2A.

Par contre, il convient de préciser que la batterie ne tient sur 15 km que lorsque l’on conduit en mode Eco, sachant que l’engin fonctionne en 3 modes de conduite (Eco, Sport et City). L’autonomie baisse nettement lorsque l’on alterne entre le mode Eco et les autres modes de conduite.

Télécommande Elwing New Nimbus

Ce skateboard électrique est livré avec une télécommande RF de 2,4 GHz très autonome. À ce propos, notre avis sur le Elwing New Nimbus est que cette nouvelle télécommande a énormément gagnée en ergonomie, non seulement dans son fonctionnement, mais aussi dans son utilisation. Le contrôle de la molette se fait bien plus aisément grâce à une simple pression du pouce.

Elle vibre même lorsque la batterie s’affaiblit. Il est possible de la recharger sur n’importe quel périphérique USB. Elle se différencie donc de la précédente télécommande qui, elle, fonctionnait avec des piles.

Découvrir le Elwing New Nimbus > retour au menu ↑

La performance du moteur

Selon la fiche technique de ce skateboard électrique, le moteur qui l’équipe déploie une puissance de 500 Watts. Ce qui représente un bon point positif dans ce test pour nous faire un avis sur le Elwing New Nimbus, c’est le fait que le moteur se démarque du modèle de la précédente version en étant un modèle anti-éclaboussures, puisqu’il est conforme à la norme IP65.

Installé sous la planche du skate, il se veut beaucoup plus silencieux que celui de la version précédente, ce qui accroît la discrétion et décuple le plaisir de la glisse.

En termes de performances, ce skate électrique affiche une vitesse de pointe de 32 km/h.

S’il s’agit là du maximum, il faut savoir que la vitesse varie en fonction de plusieurs paramètres tels que le poids du conducteur, la force du vent, le type de revêtement ou encore le mode de conduite utilisé. C’est une chose que nous avions aussi pu remarquer lors de notre test de la trottinette électrique Smolt and Co Z1000.

Comme annoncé plus haut dans ce test du Elwing New Nimbus, le modèle est proposé avec 3 modes de conduite. Le mode Eco, comme l’indique son nom, permet d’économiser l’autonomie de batterie.

C’est ce qui justifie que la vitesse avec ce mode soit limitée à 8 km/h. Une limitation parfaite pour la conduite sur trottoir pour laquelle la vitesse est limitée à 6 km/h. Avec le mode Sport, par contre, la planche électrique est capable de monter jusqu’à 28 km/h.

retour au menu ↑

Le design et le look

Avis-Elwing-New-Nimbus-3

Elwing n’a jamais caché son ambition de proposer à son public des planches avec un design entre finesse et légèreté. Si l’objectif est de faire des déplacements urbains agréables, le look de l’appareil participe pleinement à cet idéal.

Notre avis sur le Elwing New Nimbus révèle donc que cette planche a été entièrement fabriquée dans de l’érable canadien à 7 plis. Réputé pour son extrême résistance, notamment à l’eau, ce bois est également connu pour sa très grande légèreté.

En effet, ce skate affiche un poids plume de 4,9 kg. Cela permet un contrôle impeccable de la planche, mais aussi une excellente stabilité. En plus, vous pourrez la porter sans problème, non seulement en raison de sa légèreté, mais aussi grâce à l’anse dont elle est équipée.

Son agilité, le cruiser la doit également à ses dimensions, soit 24,1 cm de large et 83 cm de long. Lors de notre test du Elwing New Nimbus, il est ressorti que le rapport poids/puissance est tout simplement exceptionnel.

Il compte surtout sur ses roues de 83 mm, souples et grandes, d’une dureté de 78A. Ces dernières, d’une extrême précision, font de ce skateboard électrique un véritable modèle « presque » tout-terrain.

D’ailleurs, sur les pentes, c’est un véritable bolide, capable de rouler sur une route inclinée à 10 degrés. Il peut supporter un poids maximal de 90 kg.

retour au menu ↑

Une adhérence et une stabilité exceptionnelle

En termes d’adhérence et d’absorption de relief, l’appareil a été nettement optimisé. Il n’y a qu’à s’intéresser de plus près à son équipement composé de puits de roues d’exception.

En effet, ce sont des trucks de 150 mm, pensés pour s’adapter à sa taille, qui équipent l’appareil et lui permettent de supporter jusqu’à 90 kg. Pour franchir les obstacles et pivoter facilement, il a même été équipé d’un kicktail. À ce stade, notre avis sur le Elwing New Nimbus reste positif.

Pour ce qui est de la stabilité, ce skateboard dépasse toutes les espérances. Étant donné qu’il a également vu ses bords agrandis, l’appareil gagne également en maniabilité, notamment dans les virages. L’accélération se fait de façon intuitive grâce au passage de roues, à la queue rallongé ainsi qu’à la forme concave de la planche.

Découvrir toutes les caractéristiques de ce modèle >

C’est aussi ce qui lui permet de réaliser plus facilement des freinages. À ce propos, vous devriez savoir que le freinage se fait progressivement, permettant ainsi d’éviter les accidents de parcours. Il suffit, pour cela, d’exercer une pression à l’arrière de la planche. Avec un tel équipement, vous devenez très rapidement le maître du bitume.

retour au menu ↑

Notre avis général sur le Elwing New Nimbus

Avis-Elwing-New-Nimbus-2

À l’issue du décryptage de ce skateboard électrique de marque française, voici les points positifs et les points négatifs que nous avons pu relever.

Les plus

  • Le design old school pour offrir un maximum de confort
  • La puissance du moteur
  • Le rapport poids/puissance exceptionnel
  • Le prix

Les moins

  • La batterie non amovible
  • L’autonomie moyenne
retour au menu ↑

Conclusion

Ce test du Elwing New Nimbus a permis de mettre en lumière toutes les avancées et les améliorations notables de cette planche électrique. Succédant à un premier modèle qui n’a pas vraiment emballé le public, il s’impose comme le modèle du renouveau avec des caractéristiques hors pair.

Tout a été pensé par le fabricant pour que le plaisir fasse corps avec le confort, la maniabilité et la stabilité. L’objectif de proposer un modèle qui réponde aux contraintes de la conduite urbaine est clairement atteint. En plus, la planche arbore ce look rétro à la française qui fait son effet, en dépit de sa sobriété.

Dans l’ensemble, notre avis sur le Elwing New Nimbus reste très positif même si on regrette tout de même que la batterie ne soit pas plus autonome.

Acheter maintenant le Elwing New Nimbus >

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire