Avis sur la Ninebot One Z10 : qu’attendre de cette gyroroue ?

Simples, économiques et même écologiques, les gyroroues sont autant que les trottinettes (comme la E TWOW Booster Plus) devenues très communes. Certaines sont si performantes qu’elles peuvent concurrencer des motos. Mais qu’en est-il de celle qui est au cœur de ce test et avis, la Ninebot One Z10. Considéré comme la version haut de gamme de la série Z de Ninebot, ce modèle fait beaucoup parler de lui. Pour savoir ce qu’il en est vraiment nous allons parcourir chacune de ses caractéristiques. Et à la fin de l’article, vous connaitrez notre avis sur la Ninebot One Z10.

Présentation de la Ninebot One Z10

C’est dans la catégorie des 18 pouces qu’il faut classer cette gyroroue. Son design un peu futuriste s’allie bien à sa couleur noire carbone. Sa solidité est assurée par un cadre en aluminium. Pour ce qui est de la coque, elle est en plastique.

Cela dit, il ne s’agit pas d’un plastique ordinaire puisque c’est un « soft touch », doux au touché donc. Ce que nous pouvons dire dans cet avis au sujet de la Ninebot One Z10, c’est que cette caractéristique justifie l’absence de coussin sur le matériel.

Revenons rapidement sur le cadre pour signifier qu’il est à la norme IP54, donc imperméable. De même, Ninebot fait savoir que les différentes composantes électriques qui sont dans sa monoroue sont à la norme IPX6. Pour ce qui est du poids de la roue il est de 32 kg.

Les personnes physiquement un peu désavantagées auront du mal à la déplacer. Même si notre avis sur la One Z10 de Ninebot nous impose de reconnaitre que le poignet offre une bonne prise, un poids pareil ne sera pas toujours pratique pour tout le monde.

retour au menu ↑

Caractéristiques techniques

Notre avis sur la One Z10 de Ninebot se doit aussi de relever le caractère personnalisable de la roue. En effet, le constructeur a fait en sorte que plusieurs composants soient décapotables. C’est le cas par exemple du trolley ou encore du garde-boue.

En plus, il reste possible à l’utilisateur de monter une caméra d’action sur la gyroroue. Une fois posée, la caméra reste stable quel que soit le lieu où l’on roule. C’est un aspect que nous avons été heureux de découvrir au cours de ce test de la Ninebot One Z10.

Découvrir la Ninebot One Z10 >

Aussi, c’est le même concept qui est appliqué sur les reposes-pieds. Si cette fois-ci elles sont un peu plus larges que sur les modèles précédents, le concepteur ne les a pas montées avec les grips. Il faut les poser soi-même, donc c’est un choix personnel.

Tout comme beaucoup d’autres gyroroues, celle-ci présente aussi des jeux de lumières qu’il est possible de personnaliser dans le choix des couleurs, mais aussi de la fréquence. En outre, la monoroue dispose de phare LED en avant et en arrière.

Celui à l’avant est photosensible, donc ce sont des LED qui s’allument toutes seules dès qu’il commence àfaire sombre et on peut voir à plus de 10 m. Pour le phare arrière, il clignote quand on freine. Par contre, on peut aussi les allumer manuellement en appuyant sur un bouton.

Intéressons-nous maintenant à la roue, celle-ci est gonflable à une pression de 1,5 ou 2 barres. C’est un pneu presque increvable qu’on ne recharge pas régulièrement en air. Mais quand se présente le besoin de le faire, une trappe aménagée dans la coque permet d’accéder à la valve.

Mais poursuivont cet avis sur la Ninebot One Z10 en ajoutant qu’elle possède aussi du Bluetooth. La gyroroue est capable de tracter un poids total de 150 kg ce qui est bien plus qu’une trottinette électrique comme la Xiaomi M365. C’est largement au-dessus de ce dont plusieurs des concurrents sont capables.

retour au menu ↑

Motorisation

ninebot-one-z10

Le moteur qui est dans cet appareil est assez puissant puisque c’est un Brushless de 1800 watts. Faisons quand même remarquer que la plupart des moteurs de ces types d’appareils planent à 500 watts. Un gain en puissance qui aura son impact dans notre avis final sur la Ninebot One Z10.

Le constructeur garanti une vitesse de 45 km/h ; ce qui, comme on peut déjà le constater se situe largement au-dessus des pointes de vitesse des autres appareils disponibles.

Autant de puissance permet au dispositif d’arriver à bout des pentes de 25°. Ayant anticipé un usage intensif d’un tel matériel, la maison de fabrication a donc doté le moteur d’un ventilateur pour refroidir le moteur. L’avis et test de la Ninebot One Z10 nous a révélé d’autres informations au sujet de la batterie.

Découvrir la Ninebot One Z10 >

Si vous envisagez de vous doter de cette machine alors attendez-vous à une batterie de 995 Wh. Quand on y pense c’est vraiment imposant comme capacité. L’autonomie annoncée par le fabricant est de 50 à 90 km. Mais à notre avis la Ninebot One Z10 tiendra en fonction de la route empruntée.

Par exemple, si vous roulez sur des voies irrégulières et non plates un peu trop souvent, il est tout à fait normal que le matériel vous offre une moindre autonomie. Encore plus lorsque l’utilisateur a un poids qui avoisine la limite de charge qui est de 150 kg.

Par contre, nous avons remarqué des pertes de performances liées à la batterie qui se déchargeait. Si cette monoroue semble en avance sur les autres aspects, ici son retard est criard et ne favorise pas un plein usage des capacités du moteur.

Mais continuons dans cet avis sur la Ninebot One Z10 pour voir si elle offre d’autres caractéristiques intéressantes. Le temps de charge complet de la batterie est de 6 à 7 heures. Encore un autre point négatif car ce temps de charge nous parait trop long.

Il y a d’autres points positifs dans cet appareil que nous allons mentionner. Par exemple, en conduisant on ressent que la roue stabilise le niveau de vitesse et calcule la distance de freinage. Par ailleurs, lorsqu’on soulève la roue, le moteur se coupe immédiatement.

C’est une grande avancée qu’il fallait bien prendre en compte dans cet avis sur la Ninebot One Z10 qui tend presque à fin. Mais avant de nous prononcer, voici un récapitulatif de ce qu’il faut retenir.

Ce qu’on aime

  • 150 kg comme limite de charge
  • Autonomie jusqu’à 90 km
  • Matériel étanche
  • Vitesse 45 km/h
  • Phare photosensible

Ce qu’on n’aime pas

  • Temps de charge de la batterie trop long
  • Perte de performance pendant que la batterie se décharge
  • Lourde comme monoroue
retour au menu ↑

Notre avis sur la Ninebot One Z10

Que dire au sujet de cette gyroroue. Ce que nous avons retenu après ce test de la Ninebot One Z10, c’est qu’il s’agit à n’en point douter d’un matériel haut de gamme. Son design presque futuriste ainsi que ses différentes performances lui permettent de se démarquer à bien des niveaux.

Émettre notre avis final sur Ninebot One Z10 nous impose aussi de mentionner qu’il s’agit d’une roue électrique destinée à être employée sur toutes les surfaces. Elle est donc robuste et son pneu de 18 pouces increvable lui confère l’aptitude qu’il faut.

Découvrir la Ninebot One Z10 >

En dehors des quelques bémols que nous avons soulevés dans cet avis, la Ninebot One Z10 est une gyroroue de bonne facture. Elle offre beaucoup d’avantages et est conçue pour parcourir de longue distance. Si vous en avez les moyens, puisqu’elle est chère, alors achetez-là sans hésiter. Si vous hésitez avec une trottinette, nous vous invitons fortement à retrouver notre classement des meilleures trottinettes électriques.

Avis sur la Ninebot One Z10 : qu’attendre de cette gyroroue ?
4 (80%) 6 vote[s]

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire