Avis sur la Dualtron Raptor : qu’attendre de cette trottinette électrique ?

Dualtron n’est plus une marque que l’on doit encore présenter dans le secteur des trottinettes. Il suffit de se référer au nombre de ses engins qu’il a déjà mis sur le marché, comme le prouve notre avis complet sur la Dualtron Thunder. Vous voulez vous en procurer un peut-être, mais lequel ? Connaitre une marque est largement insuffisant pour décider. Dans ce test et avis de la Dualtron Raptor, vous allez découvrir, du moins on l’espère, une trottinette électrique qui porte bien son nom. Et peut-être bien qu’il sera votre prochain compagnon des axes routiers.

Les modèles recommandés par la rédaction :

Présentation

A quoi ressemble cet engin ? A un Raptor ? Surement pas, car cela serait bien curieux comme design. Donc c’est une trottinette électrique comme les autres, enfin…presque. Son guidon se présente comme ceux d’un vélo classique. C’est-à-dire qu’il forme un « V » dans le centre.

Donc, il faut s’attendre à retrouver les sensations de la conduite de vélo que nous aimons pour la plupart, mais sans les pédales et la selle bien sûr. C’est donc avec aisance que nous avons saisi le guidon dans le but de nous faire un avis sur la Dualtron Raptor. Et cela se fait presque naturellement.

L’engin est de couleur noire carbone. Lorsqu’on descend du guidon vers la roue avant, la configuration du garde-boue surprend autant qu’elle fascine. Le garde-boue avant est littéralement en suspension sur la roue avant, à presque une vingtaine de centimètres.

Cela nous a paru bien curieux, nous qui voulions nous faire notre avis sur la Dualtron Raptor. Mais à bien observer, on se rend compte que la roue avant est aussi un peu éloignée du plateau, qui lui est un peu surélevé.

De même, cet éloignement de ces deux compartiments crée un champ vide qui est ici comblé par une jonction. Celle-ci permet donc à la partie avant du matériel de jouir d’une certaine flexibilité, dans un mouvement allant du bas vers le haut exactement propre à l’animal dont il porte le nom.

C’est sûrement de cette aptitude de la machine que ce nom lui fut donné. Mais pour nous qui réalisons cet avis de la Dualtron Raptor, il nous en faudra plus pour être convaincu de cela. Et nous continuons donc en faisons remarquer que le garde-boue arrière couvre bien la roue.

Il en est tellement proche qu’on pourrait facilement les confondre. Ce qu’on peut ajouter à ce stade concernant l’engin, c’est la présence de phares LED avant et arrière. Donc on a pu rouler avec la nuit et leurs comportements est juste excellent.

Découvrir la Dualtron Raptor >

Statistiques Dualtron Raptor

Caractéristiques techniques

Et on reprend avec le guidon en mettant en avant la présence d’un écran LCD. Il n’est pas très grand, mais à notre avis sur la Dualtron Raptor, il permet de disposer de ce qui est essentiel, les informations comme la vitesse, le niveau de charge de la batterie et autres.

Nous avons aussi mis à épreuve la solidité du matériel qui a répondu comme il se doit. Le fabricant l’avait déjà fait savoir en indiquant qu’il est constitué dans un alliage d’aluminium 6082-T6. Notre test de la Dualtron Raptor a aussi porté sur les roues de l’appareil.

Elles ne sont pas grandes, de petites roues de 8 pouces chacune, mais dont la largesse compense largement ce manque. Ce sont des pneus tubuless donc très résistants. Nous les avions déjà testé dans un autre cas de figure et ils sont très performants.

Au sujet de la trottinette électrique, il faut aussi connaitre ses dimensions pour juger de sa compacité. Lorsqu’elle est dépliée, il faut faire avec 108 x 60 x 119 cm. Une fois pliée les dimensions sont de 108 x 60 x 46 cm.

Revenons un peu sur les roues pour nous intéresser un tant soit peu au système de freinage. Alors que c’est un frein magnétique qui est posé sur l’avant, il s’avère que c’est un frein à tambour qui est disposé sur l’arrière.

A notre avis sur la Dualtron Raptor, cette dualité permet d’augmenter le rendu du freinage et c’est d’ailleurs ce que nous avons constaté lors des essais que nous avons faits. Pour en garantir le confort, le fabricant a doté son matériel de suspension avant et arrière ce qui n’est pas négligeable du tout.

Presque à la fin de cette deuxième partie de cet avis sur la Dualtron Raptor, il nous faut vous dire que si la trottinette pèse quand même 24,6 kg (lourd on le reconnait, bien plus que la trottinette électrique Xiaomi M365), la charge totale acceptée est quand même de 120 kilos. C’est plus qu’encourageant comme performance.

Motorisation

Et nous voici dans la partie la plus sensible de ce test de la Dualtron Raptor. La trottinette électrique est équipée de deux différents moteurs, chacun pouvant générer une puissance de 800 watts. Donc on se retrouve avec une puissance totale de 1600 watts.

Que nous réserve donc une telle puissance de moteur ? L’entreprise a fait savoir que son matériel peut atteindre aisément les 60 km/h. Notons d’abord qu’il s’agit là d’une pointe de vitesse qui dépasse largement la norme admise.

Découvrir la Dualtron Raptor >

Donc, vous aurez à prendre certaines dispositions avant d’en user dans ces limites-là.

Mais revenons aux essais pour connaitre la vitesse, et disons qu’avec une personne de poids moyens aucun problème ne se pose, on atteint les 60 km/h au bout de quelques minutes, ce qui est un point très avantageux pour cet avis sur la Dualtron Raptor.

Avant Dualtron Raptor

Mais la puissance de ce double moteur se ressent aussi dans l’inclinaison des pentes que l’appareil peut dompter. Il s’agit ici d’un angle de 27°. Pour ce qui est de la batterie elle est capable de 18,2 Ah pour 60 V. Alors qu’en sera-t-il de l’autonomie ?

80 km selon le constructeur. Mais nous on a remarqué que cela dépend aussi du poids de la personne qui conduit. Les personnes les moins lourdes pourront bénéficier d’une autonomie bien supérieure. En matière de temps de recharge, nous ne sommes pas surpris à vrai dire, même si un peu déçus.

Avec autant de performances dans un seul appareil, il est tout au moins normal de patienter 9 heures pour une charge complète. Que peut-on dire de plus ? L’appareil dispose de trois modes de conduite. L1 à 15 km/h, Turbo à 30 km/h puis Super pour 60 km/h.

En outre, nous avons constaté dans notre avis sur la Dualtron Raptor qu’il est tout à fait possible de régler l’autonomie de la trottinette électrique. Deux modes de réglage sont possibles : Eco pour 80 km et Turbo pour 55 km.

Ce qu’on aime

  • Autonomie de 80 km
  • Vitesse maximale de 60 km/h
  • Possibilité de régler l’autonomie
  • Plusieurs niveaux de vitesse
  • Suspension avant et arrière
  • Double moteur pour un total de 1600 watts
  • Ecran de contrôle

Ce qu’on n’aime pas

  • Trottinette lourde, plus de 24 kilos
  • Temps de recharge de la batterie assez long, 9 heures

Notre avis sur la Dualtron Raptor

Dualtron Raptor

Que retenir après ce test de la Dualtron Raptor ? Il s’agit tout simplement d’un appareil haut de gamme. Ces caractéristiques et ses performances en disent assez long d’ailleurs. Notez cependant que ce n’est pas la trottinette destinée à un débutant.

Cet engin va vite, très vite même on a envie de dire. Et pour ce qui est notre avis final sur la Dualtron Raptor, on lui donne carrément cinq étoiles puisque ses désavantages ne sont autres que ce à quoi on s’attend pour une trottinette de ce niveau.

Plutôt intéressé par un vélo ? Regardez du côté de notre avis et test du Garrett Miller.

Découvrir la Dualtron Raptor >

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire