Légalité des VPN selon les pays : où sont-ils légaux/illégaux ?

Nombreux sont les pays et les sites Web qui imposent des firewalls très restrictifs et ces chiffres ne cessent d’augmenter actuellement. Pour accéder à ces plateformes censurées, le recours à un Virtual Private Network est devenu indispensable. C’est pour cette raison que le nombre d’internautes qui souscrivent aux offres des acteurs dans ce secteur se multiplie de nos jours. Simple curieux ou globe-trotter, nous vous invitons à prendre connaissance de la liste des pays dans lesquels les VPN sont légaux/illégaux.

Présentation

Avant de vous donner la liste des pays dans lequel l’utilisation du VPN est légale ou illégale, il est de mise de préciser de quoi il s’agit. Ce sigle signifie Virtual Private Network, ou Réseau Privé Virtuel en français. Il s’agit d’un tunnel crypté permettant à l’internaute de naviguer sur le Web de manière totalement sécurisée.

Les fournisseurs comme ExpressVPN mettent à la disposition des utilisateurs un logiciel toujours plus performant pour faire face à la concurrence. Avec l’augmentation constante du nombre d’utilisateurs, il est logique que celui des opérateurs croisse en conséquence.

Leur principal objectif est de gagner un maximum de parts du marché. Pour ce faire, les acteurs de ce marché en plein essor rivalisent d’ingéniosité. Ils s’engagent dans une véritable course à la technologie pour proposer des applications dotées d’une performance accrue.

Cependant, certains pays sont plus réticents que d’autres quant à l’utilisation de cette technologie. Heureusement, pour 98%, le VPN est totalement légal. Ainsi, il est important de connaître la liste des pays dans lesquels une telle application est autorisée et où elle ne l’est pas.

Comment fonctionne un VPN ?

Il vous est déjà arrivé de tomber sur des sites Web dont les services vous sont inaccessibles ? Cette restriction est due à un pare-feu ou à un système spécifique destiné à bloquer les internautes utilisant une adresse IP localisée en dehors du pays concerné.

ExpressVPN : le meilleur VPN du marché

Il se peut aussi que cette censure soit directement imposée par le gouvernement. Pour ce faire, une liste de sites Internet est établie et seules ces plateformes autorisées sont accessibles. C’est le cas dans certains pays comme la Chine où l’utilisation du VPN n’est pas encore illégale pour le moment, mais cela pourrait changer bientôt.

YouTube bloquée

C’est justement pour contourner ces filtrages géographiques que le Réseau Virtuel Privé a été conçu. En y recourant, votre connexion se fait via une adresse IP qui ne vous appartient pas. Par conséquent, il permet de tromper la géo-restriction en modifiant virtuellement votre localisation.

La fonction première de ce logiciel est de permettre d’effectuer des échanges de données via un tunnel sécurisé. Pour ce faire, il utilise un système de cryptage de bout en bout. Ainsi, les données échangées ne sont lisibles que par l’émetteur et le destinataire, même sur les réseaux publics.

Pour ce faire, l’application utilise diverses technologies comme l’encryption AES 128 ou 256 bits. Le niveau de protection est optimisé grâce aux protocoles utilisés (OpenVPN, TCP/UDP, SSTP, L2TP/IPsec, PPTP, etc.). Il est bon de noter que le niveau de sécurité varie en fonction du combo choisi.

Les activités possibles avec un VPN

Outre la possibilité de surfer sur Internet de manière sécurisée, ce type de logiciel est aussi apprécié pour sa capacité à contourner le filtre géographique. Concrètement, la majorité des pays ne considèrent pas l’utilisation d’un VPN comme illégale.

Selon les statistiques, 40% des internautes ont recours à un Réseau Virtuel Privé pour accéder à certaines plateformes spécifiques. À titre d’exemple, plus de 25% d’entre eux souscrivent aux offres proposées par les opérateurs pour accéder au catalogue de Netflix US.

Vous n’êtes pas sans savoir que ce site est dédié uniquement aux citoyens américains habitant aux États-Unis. De ce fait, utiliser un VPN à ces fins est illégal. Il en est de même pour les téléchargements de torrents. En règle générale, cette activité est interdite par la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet (HADOPI, qui régit en France).

La majorité des personnes qui voyagent souvent y ont également recours afin de suivre en direct ou en mode replay leurs émissions préférées depuis l’étranger. Pour le moment, aucune loi française ne précise que cette opération est proscrite.

Cependant, l’utilisation d’un VPN en ce sens peut être légal ou illégal en fonction du pays dans lequel l’internaute se trouve. Les gamers ne sont pas non plus en reste. Bref, une telle application s’adresse aux utilisateurs appartenant à toutes les tranches d’âge, peu importe leurs activités en ligne habituelles.

Streaming-CyberGhost

Les VPN du point de vue juridique

Concrètement, les VPN sont légaux, car il n’y a rien de mal à vouloir sécuriser sa connexion. Toutefois, certains y ont recours pour effectuer des activités en ligne illégitimes. Ainsi, il est nécessaire de comprendre la législation concernant l’utilisation de cette application.

Les frontières à respecter

Contrairement à la Russie, aucune loi n’interdit le recours à un Réseau Virtuel Privé dans la plupart des pays, comme la France. S’ils sont utilisés pour contourner les restrictions liées à la géolocalisation ou pour sécuriser votre connexion Internet, alors les VPN sont légaux au regard de la loi.

Il est bon de noter que l’utilisation d’un VPN est légale pour :

  • Les particuliers souhaitant se protéger des regards indiscrets et rester anonymes
  • Les internautes cherchant à sécuriser leurs informations personnelles lorsqu’ils se connectent via un WiFi public
  • Les personnes utilisant des services VoIP et qui veulent éviter que leurs communications ne soient surveillées
  • Les entreprises et les organisations gouvernementales qui cherchent à protéger leurs données confidentielles

À quel moment le VPN devient illégal ?

Parmi les activités en ligne proscrites, on distingue l’exploitation de fichiers protégés par les droits d’auteur, la diffusion de virus, la vente de médicaments… Il existe une multitude d’utilisations illégitimes du Réseau Virtuel Privé, si bien que nous ne pouvons pas toutes les énumérer.

Asurrer sa sécurité sur Internet grâce à CyberGhost

Cependant, vous risquez des sanctions pénales dans le cas où vous vous connectez à Netflix US depuis la France par exemple. Si vous passez par un VPN pour effectuer une activité illégale, vous risquez d’être poursuivi en vertu des lois du pays dans lequel vous vous trouvez.

En France, selon l’article L335-3-1, vous risquez une amende allant jusqu’à 3 750 euros. D’un autre côté, le fournisseur encourt une peine d’emprisonnement de 6 mois et une amende de 30 000 euros. Les sanctions varient d’un pays à l’autre, et selon que les VPN sont légaux ou non.

Mais vous ne risquez pas de vous faire épingler si vous recourez aux services d’un fournisseur fiable tel qu’ExpressVPN. En effet, comme votre adresse IP réelle est masquée, personne ni aucun gouvernement ne pourra surveiller vos activités en ligne.

Ainsi, il est préférable d’opter pour un opérateur adoptant la politique no logs, à l’instar de CyberGhost. Passons maintenant aux choses sérieuses. Nous vous dévoilons ci-après la liste des pays dans lesquels les VPN sont légaux et où ils sont illégaux.

promotion-expressvpn

Les pays où l’utilisation du VPN est illégale

Comme précisé plus haut, moins de 2% des pays interdisent le recours à ce type d’application. Voici une liste non exhaustive de ceux qui exercent la censure la plus stricte. Ils considèrent que le VPN est illégal au regard de leur loi.

Corée du Nord

Le régime politique de ce pays étant associé à une dictature, il n’est pas étonnant que l’utilisation des VPN y soit illégale. Enfreindre cette règle est passible de sanctions sévères. Il est bon de noter que même les personnes haut placées n’échappent pas à cette censure généralisée.

En effet, le gouvernement interdit à ses diplomates de se connecter sur Internet lors de leurs déplacements à l’étranger. En outre, la liberté d’expression a toujours été une utopie en Corée du Nord. Les réseaux sociaux populaires subissent des restrictions lourdes.

Émirats arabes unis

Selon la loi n°5 de 2012 en vigueur dans ce pays, les internautes qui utilisent un Virtual Private Network à des fins frauduleuses ou criminelles encourent de lourdes sanctions. En effet, elle prévoit des peines d’emprisonnement à vie.

Les personnes déclarées coupables risquent également une amende allant jusqu’à 3 000 000 de dirhams, soit environ 500 000 dollars. Si le gouvernement émirien n’a pas explicitement précisé si les VPN sont légaux ou non, il vaut mieux rester prudent… ou choisir le bon fournisseur !

Irak

Le gouvernement irakien est strict concernant l’interdiction de l’utilisation des sites de médias sociaux. Il a aussi ordonné le blocage des applications de service de messagerie instantanée. Les VPN sont illégaux dans ce pays.

Russie

Le verdict est sans appel. Dans ce pays, l’utilisation des VPN est illégale depuis le 1er novembre 2017. Son gouvernement est l’un des plus stricts concernant la restriction d’Internet. C’est pour cette raison que les plateformes de la totalité des fournisseurs sont censurées.

Cependant, la situation est mitigée quant à l’application de cette loi. En effet, quelques opérateurs, dont ExpressVPN, y sont toujours opérationnels. Ils ont été contraints de relier leurs serveurs au réseau de Roskomnadzor, la seule agence de censure agréée en Russie.

Turkménistan

Cette république ex-soviétique constitue aussi l’un des pays les plus despotiques du monde. Elle est tristement célèbre pour sa politique de censure généralisée en matière d’Internet. Le gouvernement a ordonné le blocage des plateformes populaires telles que YouTube, Facebook ou Twitter.

Les VPN y sont illégaux depuis 2015. Les activités en ligne des Turkmènes sont supervisées par Turkmenet. Il s’agit d’un service d’informations agréé par l’État.

Serveurs-NordVPN

Les pays où le VPN est légal, mais…

Dans cette partie de notre article, nous vous dévoilons une liste (toujours non exhaustive) des pays dans lesquels les VPN ne sont pas illégaux. Cependant, il y a de grandes chances que la position juridique de leur gouvernement change bientôt. Découvrez les explications !

Garantir son anonymat dans n'importe quel pays avec ExpressVPN

Algérie

Le gouvernement algérien est connu pour le contrôle drastique et la surveillance accrue des activités en ligne des citoyens. En effet, il se réserve le droit de demander aux fournisseurs d’accès Internet de lui fournir le journal de bord des internautes.

En outre, la liberté d’expression est menacée dans ce pays. Les plateformes à contenu politique ainsi que les sites de médias sociaux font l’objet d’un blocage. Le délit de diffamation publique sur Internet est passible de sanctions lourdes. Cependant, l’utilisation des VPN n’y a jamais été illégale.

Angola

Le gouvernement a adopté bon nombre de mesures en vue d’avoir un contrôle total concernant les activités sur Internet et cela mêmesi vous ne voulez qu’utiliser Amazon Prime Video. Les réseaux sociaux ont été sérieusement réprimés depuis 2016, après la déclaration officielle de l’ancien président de la République, José Eduardo dos Santos.

La même année, une loi sur la presse jugée liberticide est entrée en vigueur. Depuis, la liberté d’expression et de la presse n’est plus garantie. Malgré tout cela, les VPN ne sont pas encore illégaux dans ce pays.

Arabie saoudite

Le gouvernement saoudien adopte une politique de censure d’Internet extrême. De ce fait, plusieurs centaines de milliers de plateformes et d’applications ne sont pas accessibles. Cependant, le régime autoritaire en place autorise l’utilisation des Virtual Private Network, ce qui a étonné plus d’un.

Malgré le fait que le VPN ne soit pas encore illégal, aucune dissidence politique n’est tolérée. Les critiques, même les plus modérées, sont condamnées. En effet, des milliers d’arrestations pour publication de contenus à caractère diffamatoire ont été enregistrés.

Australie

L’utilisation des VPN n’a jamais été illégale dans « le pays du Sud ». Avec les nombreuses restrictions imposées par le gouvernement australien, de plus en plus d’internautes y ont recours. Le seul hic, c’est que les activités en ligne des citoyens sont surveillées de près.

En effet, les FAI sont tenus d’enregistrer le journal de bord des utilisateurs. Cependant, un projet de loi sur le droit d’auteur a été proposé en 2015. S’il est adopté, il est possible que les VPN deviennent illégaux en Australie. Ainsi, il vaut mieux rester à l’écoute des dernières actualités sur ce point et cela que vous utilisez ExpressVPN, CyberGhost ou encore Zenmate.

Pourquoi-ExpressVPN

Azerbaïdjan

Le gouvernement azerbaïdjanais a mis en place une censure d’Internet rigoureuse. Outre les réseaux sociaux, les médias indépendants font aussi l’objet d’un blocage. Même si aucune loi n’interdit le recours à un Réseau Virtuel Privé, il est préférable d’opter pour la prudence.

En effet, bon nombre de militants ont été arrêtés par les forces de l’ordre et encourent de lourdes sanctions.

Biélorussie

Des tentatives de répression concernant l’utilisation des Virtual Private Network ont été perpétrées par le gouvernement biélorusse par le passé. L’objectif est d’interdire l’utilisation des technologies qui permettent de surfer sur Internet de façon anonyme.

Même si les VPN ne sont pas encore illégaux pour le moment, les sites Web des fournisseurs figurent dans la liste des plateformes à accès limité. Par conséquent, il ne serait pas étonnant de constater que cet outil soit prohibé dans les prochaines années à venir.

Brunei

Le gouvernement brunéien a mis en place un système de surveillance des activités en ligne des citoyens. Le moindre faux pas pourrait entraîner de lourdes sanctions. En effet, selon les rapports, de nombreux internautes ont été arrêtés pour avoir publié des messages à caractère diffamatoire.

Bulgarie

Les résidents ne jouissent pas d’un Internet illimité. En effet, le gouvernement impose aux FAI de lui fournir un accès en temps réel aux activités en ligne des internautes. C’est pour cette raison que le VPN, toujours légal dans ce pays, constitue un outil de plus en plus apprécié.

Cambodge

La liberté d’expression n’est pas respectée au Cambodge. Les moindres faits et gestes en ligne des citoyens sont surveillés. De nombreux cyberdissidents ont fait l’objet d’une arrestation pour avoir publié des propos diffamatoires sur les sites de médias sociaux. Cependant, l’utilisation des VPN n’est pas encore illégale.

Cameroun

À ce jour, aucune loi camerounaise n’interdit d’utiliser les Réseaux Virtuels Privés. En revanche, le gouvernement surveille les activités en ligne des internautes. Toutes les informations diffusées sur Internet sont vérifiées par une institution agréée par l’État.

En outre, de nombreux militants ont été arrêtés dans les régions anglophones. Selon lui, les médias sociaux représentent une réelle menace pour la paix. Cameroon Tribune, le journal populaire, est aussi sous son contrôle. De ce fait, la liberté de la presse n’est pas respectée dans ce pays.

Profiter de 49% de réduction chez ExpressVPN >

Canada

Ce pays est réputé pour ses lois souples en termes de liberté d’expression. Cependant, dans le domaine de l’Internet, il est aussi tristement connu pour la politique no log inexistante. Les citoyens font l’objet d’une surveillance de masse.

Si le VPN n’est pas encore illégal, le gouvernement canadien avait déjà projeté de mettre au point un plan pour l’éradiquer. Affaire à suivre !

Chili

Les lois sur la conservation des données en vigueur dans ce pays sont peu enviables. Les activités en ligne des citoyens sont sous surveillance. Cependant, à ce jour, aucune loi ne stipule que les VPN sont illégaux.

Chine

La censure plus que rigoureuse d’Internet dans ce pays n’est plus un secret. En effet, le gouvernement adopte une politique extrême pour garder sous contrôle les informations qui circulent sur le Web. Les plateformes les plus populaires y sont bloquées : YouTube, Facebook, Google

Cette restriction drastique s’inspire de l’un des dictons préférés de l’ancien secrétaire général du Parti communiste chinois, Deng Xiaoping : « Si vous ouvrez la fenêtre pour aérer, vous devez vous attendre à faire entrer des mouches ».

C’est pour cette raison que les sites Web des fournisseurs de Virtual Private Network sont inaccessibles. Selon les rapports, des responsables travaillant au sein de ces entreprises ont même été arrêtés. Malgré cela, la majorité des citoyens ont recours au VPN, qui y est légal pour le moment, sauf dans certaines villes.

À Chongqing par exemple, l’utilisation des VPN est totalement illégale. Les récalcitrants encourent une amende d’un montant allant jusqu’à 2 200 dollars environ (15 000 yuans).

États-Unis d’Amérique

Même si ce pays est considéré par son gouvernement comme la « Terre de la liberté », c’est loin d’être le cas en ce qui concerne Internet. En effet, les termes « liberté d’expression » font face à une grosse controverse.

Les États-Unis sont réputés pour la politique de surveillance des activités en ligne des citoyens adoptée par le gouvernement. Une loi a été votée pour autoriser les institutions gouvernementales à surveiller sans mandat les activités des étrangers.

En outre, les fournisseurs d’accès à Internet sont obligés de stocker le journal de bord de chaque internaute. Heureusement que les VPN aux USA ne sont encore illégaux.

Le nombre d’utilisateurs n’a cessé d’augmenter ces dernières années en vue de garder leurs données confidentielles à l’abri des regards indiscrets.

Avantages ExpressVPN

Guatemala

Les Guatémaltèques ne jouissent pas de la liberté d’expression et leur vie privée sur Internet n’est pas respectée. Cependant, aucune loi n’interdit l’utilisation des Réseaux Virtuels Privés dans cet ancien pays des Mayas.

Hongrie

Les cas de censure d’Internet se présentent sous diverses formes dans ce pays. Si certains médias ont fait l’objet de restrictions, le respect de la vie privée des citoyens est aussi menacé. Le gouvernement hongrois a proposé une loi consistant à prohiber toute technologie dotée d’un cryptage de bout en bout. Malgré cela, le VPN n’est pas encore illégal en Hongrie.

Iran

Même si aucune loi n’interdit le recours au Virtual Private Network, le gouvernement iranien souhaite garder le contrôle sur les activités en ligne des citoyens. En effet, l’agrément a été octroyé à un seul et unique fournisseur.

Cependant, l’application mise à disposition n’a pas été conçue pour débloquer les plateformes les plus populaires comme Facebook, YouTube, Twitter… On se demande à quoi elle sert dans ce cas.

Kosovo

La vie privée des internautes n’est pas respectée dans ce pays. En effet, avec l’entrée en vigueur de la loi sur l’interception des télécommunications, le gouvernement a la possibilité d’accéder en temps réel à leur trafic Internet. Cependant, comme les VPN ne sont pas illégaux, le nombre de Kosovars qui y ont recours ne cesse d’augmenter.

Découvrir les protocoles utilisés par ExpressVPN >

Koweït

Avec l’adoption de la loi sur la cybercriminalité, Internet est devenu un espace relativement restreint. Depuis, les Koweïtiens se posent souvent des questions sur le respect de la liberté d’expression. Toutefois, le gouvernement n’a pas encore interdit l’utilisation des Virtual Private Network.

Laos

Les VPN ne sont pas encore illégaux dans ce pays où la censure d’Internet est légion. De nombreux sites Web font l’objet d’un blocage pour des raisons de différences de point de vue politique. En outre, la liberté d’expression est illusoire au Laos.

En effet, les internautes font face à des répressions de la part du gouvernement, même s’ils sont à l’étranger. Selon les rapports, trois ressortissants ont été obligés de s’excuser publiquement pour avoir publié des propos anti-gouvernementaux. Lors de l’arrestation, ils se trouvaient en Thaïlande.

Libéria

Le VPN n’est pas illégal dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, mais les internautes sont soumis à la surveillance et à la censure. En outre, le gouvernement libérien ne respecte pas la liberté de la presse.

En 2018, des journalistes du quotidien Frontpage Africa ont été arrêtés pour propos diffamatoires envers des personnalités politiques.

Cependant, George Weah, l’actuel président, a promulgué une loi destinée à décriminaliser les délits de presse. L’évolution de la situation au Libéria est à suivre de près.

Malaisie

L’utilisation des VPN n’est pas encore illégale en Malaisie. Cependant, le gouvernement est connu pour la politique de restriction d’Internet qu’il adopte. Parmi les cas qui ont fait couler beaucoup d’encre, on recense l’affaire Najib Razak qui a entraîné une censure générale. Il s’agit de l’ex-Premier ministre soupçonné de corruption.

En outre, les citoyens ne jouissent pas de la liberté d’expression ni de celle de la presse. Les publications sur le Web sont surveillées de manière rigoureuse. D’ailleurs, des internautes ont fait l’objet d’une arrestation pour avoir émis des propos anti-gouvernementaux sur les réseaux sociaux.

Maurice

Le recours au VPN n’a jamais été illégal sur cette île surnommée « la Perle de l’océan Indien ». En outre, les Mauriciens jouissent d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet. Cependant, la loi relative à la diffamation en ligne a été durcie.

En effet, les insultes sur les sites de médias sociaux sont passibles de 10 ans d’emprisonnement. Il en est de même pour les clics sur « j’aime » ou les commentaires négatifs effectués sur ces publications.

Mauritanie

Ce pays de l’Afrique du Nord-Ouest a un passé trouble concernant la censure d’Internet. La liberté d’expression est gravement menacée par les lois répressives adoptées par le gouvernement. Des dissidents politiques et des blogueurs ont fait l’objet de poursuites, entraînant une vague d’arrestations.

En effet, les autorités mauritaniennes s’engagent dans une surveillance de masse des activités sur Internet. Faire allusion à la discrimination ethnique et à l’esclavagisme sur les réseaux sociaux est à éviter absolument. Il est bon de noter que le VPN n’est pas encore illégal pour le moment. Vous pourrez donc l’utiliser afin de profiter de football en streaming, par exemple.

Népal

De nos jours, l’accès à Internet est libre et illimité dans le « pays du yéti ». Par le passé, le gouvernement népalais avait mis en place un système de filtrage de certains contenus. Les citoyens avaient également connu une période de black-out qui a duré un bon bout de temps.

Garantie-ExpressVPN

Les VPN ne sont pas encore illégaux pour le moment. Toutefois, le régime en place a récemment annoncé qu’il souhaitait adopter une politique de restriction des activités en ligne. De ce fait, la situation pourrait évoluer rapidement si une loi relative à ce projet est adoptée.

Oman

Le gouvernement omanais est tristement célèbre pour la censure d’Internet extrême qu’il adopte. De plus, la liberté d’expression n’est pas respectée dans ce pays. De nombreux cas d’arrestations ont été rapportés, impliquant des internautes ayant effectué des publications anti-gouvernementales.

Tester ExpressVPN gratuitement pendant 30 jours >

Les activités sur Internet illégales sont mentionnées dans le guide connu sous le nom de « Internet Service Manual ». Pour éviter tout problème avec la justice omanaise, il est préférable de le lire avant de prévoir un séjour dans le sud-est de la péninsule d’Arabie.

Le VPN n’y est pas encore illégal, mais il est bon de savoir que les plateformes de certains fournisseurs ont été bloquées. Seuls les applications agréées par le régime sont accessibles. C’est sans doute pour lui permettre de garder un œil sur les activités en ligne des citoyens.

Ouzbékistan

Une politique de censure d’Internet est imposée par le gouvernement de ce pays d’Asie centrale. Des sites Web comme celui de l’Institute for War & Peace Reporting font l’objet d’un blocage. Outre la liberté de la presse, la liberté d’expression est aussi menacée.

En effet, le régime souhaite restreindre la communication en censurant les applications telles que WhatsApp et Skype. Cependant, les internautes peuvent toujours y accéder. Il suffit de contourner ces blocages en utilisant un VPN (qui y est légal).

Pologne

Le gouvernement polonais est connu pour la politique de censure qu’il adopte. Les activités en ligne des résidents sont sous surveillance depuis l’entrée en vigueur des lois relatives à l’utilisation d’Internet. Heureusement que les VPN y sont légaux, ce qui leur permet de protéger leur vie privée.

Royaume-Uni

Ce pays est tristement célèbre pour la surveillance de masse appliquée par son gouvernement. Ce dernier se réserve le droit de consulter le journal de bord des citoyens grâce à l’adoption de la loi Investigatory Powers Act. En effet, il oblige les FAI à lui fournir un accès en temps réel à ces données qui doivent être stockées pendant une année entière.

Même si on accède à un Internet illimité dans ce pays, la confidentialité en ligne n’est pas garantie. Bien que le VPN n’y pas encore illégal, il est bon de noter que les plateformes de certains fournisseurs sont bloquées.

Rwanda

Le gouvernement rwandais est connu pour la censure qu’il a mise en place en matière d’Internet. Les mesures sont d’autant plus strictes durant les périodes électorales. Si les activités en ligne des citoyens sont étroitement surveillées, celles des candidats aux élections sont passées au crible.

Il n’est pas rare de voir dans les médias que des manifestants ou des personnalités politiques ont été arrêtés suite à des propos diffamatoires. Toutefois, les VPN ne sont pas illégaux au Pays des Mille Collines.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines

La population saint-vincentaise et grenadine subit une censure en ligne imposée par le gouvernement.

Avec l’entrée en vigueur de la loi sur la cybercriminalité, les dissidents accusés de diffamation sur le Web encourent une peine d’emprisonnement de deux ans. Cependant, le VPN n’est pas illégal dans ce pays situé au sud des Caraïbes.

Sénégal

À ce jour, les Sénégalais jouissent toujours d’un Internet illimité. Malgré tout, la situation pourrait évoluer avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi relative à la censure d’Internet. Selon les rapports, la liberté de la presse n’est pas respectée dans ce pays.

Les propos diffamatoires sont passibles de sanctions sévères. C’est notamment le cas de professionnels de l’information accusés de publications anti-gouvernementales sur la toile. Ces derniers ont été arrêtés et emprisonnés. Tout cela étant dit, le VPN y reste encore légal… pour le moment.

Serbie

La liberté d’expression est loin d’être respectée s’agissant des internautes. Leurs moindres faits et gestes sur le Web sont surveillés par le gouvernement serbe.

Bien que le VPN ne soit pas encore illégal dans ce pays, il vaut mieux rester prudent. De plus, vous noterez que les propos diffamatoires sont passibles de lourdes sanctions.

Singapour

Ce pays surnommé « ville-jardin » est connu pour sa végétation luxuriante. Cependant, il est également célèbre pour son gouvernement qui adopte une politique stricte en matière de restriction d’Internet.

Contourner la géolocalisation avec NordVPN >

Les sites politiques sont censurés et les cyberdissidents qui osent publier des messages à caractère diffamatoire à l’encontre du gouvernement risquent de lourdes sanctions. Toutefois, aucune loi n’interdit le recours à un Réseau Virtuel Privé.

ExpressVPN Sécurité

Soudan

Les VPN ne sont pas illégaux dans ce pays. De plus en plus de Soudanais y ont recours à cause de la restriction stricte d’Internet imposée par le gouvernement. Cependant, il est de mise de rester prudent quant aux messages publiés sur le Web.

En effet, selon les rapports, les forces de l’ordre n’hésitent pas à faire des descentes dans les cybercafés. Bon nombre de cyberdissidents ont fait l’objet d’une arrestation pour avoir effectué des publications anti-gouvernementales.

Syrie

De nombreux sites Web ont été bloqués par le gouvernement syrien. Ces opérations rigoureuses sont motivées par des considérations politiques. En raison de différences de points de vue sur ce point, des cas d’arrestations ont également été enregistrés.

La Syrie figure dans la liste des pays où la pratique de censure est la plus forte, incluant celle d’Internet. Cependant, à la surprise générale, le VPN n’y est encore illégal pour le moment.

Tadjikistan

La liberté d’expression et de la presse n’est pas respectée au Tadjikistan. La confidentialité en ligne est aussi menacée, car le gouvernement tadjik adopte une politique de surveillance de masse. De plus, bon nombre de sites d’informations font l’objet d’un blocage.

Il en est de même pour certains réseaux sociaux. En 2012, l’accès à la plateforme de Mark Zuckerberg a été restreint en raison de publications anti-gouvernementales effectuées par de nombreux militants. À ce jour, l’utilisation du VPN n’y est encore illégale, vous pourrez donc parfaitement regarder la télévision française une fois sur place.

Tanzanie

Les résidents tanzaniens ne jouissent pas d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet. Une nouvelle loi sur la cybercriminalité adoptée en 2015 stipule que tout propos diffamatoire sur le web est passible de sanctions sévères.

Elle donne aux membres des forces de l’ordre le droit de confisquer sans justification significative tout équipement et/ou données informatiques. Cependant, les internautes peuvent recourir librement aux Réseaux Virtuels Privés.

Tchad

Bien que le VPN ne soit pas illégal dans ce pays, les activités en ligne des citoyens sont étroitement surveillées par le régime en place.

Durant les périodes électorales, la censure d’Internet est particulièrement stricte. Des coupures sont même fréquentes pour permettre au gouvernement tchadien de garder le contrôle des informations qui circulent.

Bénéficier de 3 mois offerts avec l'abonnement 1 an d'ExpressVPN >

Thaïlande

Ce pays est connu pour les restrictions mises en place en matière d’Internet. Bien qu’aucune loi n’interdise le recours aux Réseaux Virtuels Privés, les résidents doivent faire attention aux contenus qu’ils publient sur la Toile.

Selon les rapports, des internautes ont fait l’objet d’une arrestation pour les contenus à caractère diffamatoire sur leur blog. De plus, certaines plateformes ont été bloquées, comme Wikileaks par exemple.

CyberGhost

Turquie

Les citoyens peuvent accéder aux plateformes bloquées par le gouvernement telles que Tor, Facebook, WhatsApp ou Twitter, car aux dernières nouvelles, le VPN n’est pas illégal dans ce pays. En revanche, les sites Web de certains fournisseurs de Virtual Private Network ont été censurés.

Même Wikipédia a fait l’objet d’une restriction en 2017. Le gouvernement turc a confié la surveillance des activités en ligne à une institution appelée « Turkey Blocks ». La liberté d’expression n’est plus respectée. Plusieurs journalistes et militants accusés de diffamation vis-à-vis du gouvernement ont été arrêtés.

Tunisie

En matière de censure d’Internet, la situation dépend du régime en place. En effet, après la chute de Zine El Abidine Ben Ali, les citoyens ont pu profiter d’une plus grande liberté sur Internet.

Selon les rapports, le gouvernement en place tente de nouveau d’imposer certaines restrictions. Quoi qu’il en soit, l’utilisation du VPN n’est pas illégale dans ce pays.

Vietnam

Freedom House, une institution non-gouvernementale, classe le « pays du Dragon de l’Asie » dans la liste des « sociétés non-libres ». Cela est dû aux restrictions extrêmes d’Internet imposées par le gouvernement vietnamien. Dans tous les cas, notez que si vous comptez vous rendre sur place, vous ne serez pas en mesure de profiter de RMC Sport sans l’aide d’un VPN.

De plus, n’oublions pas que ce pays est à l’origine du fameux Décret 72, une loi visant à obliger les internautes à taire leurs opinions. Les cyberdissidents encourent une peine d’emprisonnement et une amende allant jusqu’à 4 740 dollars. Jusqu’à présent, les Réseaux Privés Virtuels ne sont pas encore illégaux.

Yémen

Ce pays est connu pour la politique de censure lourde qu’il adopte en matière d’Internet. Dans leur projet d’« houthisation », des milices avaient tentées de bloquer certains sites Web par le passé. Récemment, ils ont annoncé officiellement leur objectif de prohiber totalement l’utilisation d’Internet.

Si aucune loi spécifique n’interdit l’utilisation des Virtual Private Network pour le moment, la situation risque de dégénérer rapidement dans les prochaines années à venir. Affaire à suivre !

Les pays où le VPN est totalement légal

Heureusement, il existe des pays où l’utilisation des Réseaux Virtuels Privés est autorisée, et ce, sans conditions. Nous vous fournissons également les informations importantes concernant leurs spécificités (s’il y en a).

Afghanistan

Certains sites Web font l’objet d’un blocage dans ce pays. Cependant, il vous est possible d’y accéder sans problème, car aucune loi n’interdit le recours au Virtual Private Network.

Toutefois, il est bon de noter que certaines activités sur Internet, comme se rendre sur les plateformes dédiées aux jeux en ligne ou à l’alcool, sont prohibées.

Afrique du Sud

Le gouvernement sud-africain adopte une politique restrictive quant à l’utilisation d’Internet. Bien que les censures soient limitées, les critiques à ce sujet ne cessent de se multiplier. Cependant, les VPN n’ont jamais été illégaux dans ce pays.

Albanie

Les résidents albanais jouissent d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet. De plus, la liberté de parole et de la presse y est respectée.

Découvrir l'infrastructure serveurs disponible chez NordVPN

Allemagne

Internet en Allemagne n’est soumis à aucune censure de la part du gouvernement. Cependant, selon les rapports, un projet de loi consistant à censurer les sites de médias sociaux est en cours d’étude. Il vaut mieux continuer de se tenir informé de la situation. Cependant, le VPN est légal dans ce pays.

Andorre

Les citoyens andorrans jouissent d’une liberté totale quant à l’utilisation d’Internet. Ces derniers sont libres de recourir aux Réseaux Virtuels Privés à leur guise.

Antigua-et-Barbuda

Le gouvernement antiguayen est connu pour sa politique très souple en matière d’Internet.

Argentine

Les résidents argentins peuvent surfer sur le Web sans aucune limite. Toutefois, le gouvernement a récemment proposé un projet de loi visant à imposer des censures en ligne. Dans le cas où il est adopté, vous pouvez toujours utiliser un VPN, qui n’y est pas encore illégal.

Arménie

Le régime en place a décidé de restreindre l’accès à certains sites Web. Les mesures sont renforcées durant les périodes électorales. Cependant, les Arméniens ne s’en inquiètent pas étant donné que l’utilisation des VPN n’a jamais été illégale dans cette ancienne république soviétique.

Aruba

À ce jour, le gouvernement arubain n’a encore imposé aucune restriction d’Internet. Aucune loi n’interdit les internautes d’utiliser un Virtual Private Network.

Autriche

La constitution autrichienne est favorable à la liberté d’expression et de la presse. En outre, le fait d’utiliser un VPN sur iPhone ou toute autre plateforme est totalement légal dans ce pays.

Bangladesh

Par le passé, le gouvernement bangladais avait censuré certaines plateformes, notamment celle de Mark Zuckerberg. Il avait également ordonné une coupure générale d’Internet, mais selon les responsables, cela était dû à une erreur. Notez que malgré tout cela, le VPN y est toujours légal.

ExpressVPN-logs

Bahreïn

Le gouvernement bahreïnien impose une certaine restriction d’Internet. La surveillance des activités en ligne ainsi que la décision de bloquer les sites Web jugés préjudiciables sont confiées à la TRA (Autorité de régulation des télécommunications).

Choisir le meilleur VPN : ExpressVPN >

Belgique

Selon les rapports, le gouvernement belge aurait ordonné la censure de certaines plateformes. Cependant, cela ne devrait pas inquiéter les internautes étant donné que l’utilisation du VPN n’y a jamais été illégale. Vous pourrez donc parfaitement profiter du fournisseur Surfshark ou de l’un de ses concurrents.

Belize

Internet est soumis à une certaine restriction de la part du gouvernement bélizien. En effet, certains sites Web sont inaccessibles. Il est à noter que la VoIP a également été temporairement bloquée. Cependant, aucune loi n’interdit le recours à un Réseau Virtuel Privé.

Bénin

Les Béninois profitent d’une utilisation illimitée d’Internet, sachant que les VPN ne sont pas illégaux dans ce pays.

Bhoutan

Les sites Web proposant des contenus dont les opinions politiques et religieuses sont contraires aux convictions gouvernementales sont censurés. À ce jour, l’utilisation des Réseaux Virtuels Privés est autorisée.

Bolivie

Le gouvernement bolivien prêche activement contre les médias sociaux. Il surveille également les activités en ligne et contrôle de près les informations publiées dans la presse. Cependant, le VPN n’est pas illégal dans ce pays.

Bosnie-Herzégovine

La population bosno-herzégovine jouit d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet. Cependant, le gouvernement a déjà essayé de mettre en place un processus de criminalisation contre certaines activités en ligne touchant particulièrement les réseaux sociaux.

Bien que des internautes accusés de diffamation aient été arrêtés, les dossiers avaient été classés rapidement. Quoi qu’il en soit, l’utilisation des VPN y est légale.

Botswana

Aucune loi n’interdit le recours au Virtual Private Network et aucune restriction d’Internet n’est appliquée par le gouvernement.

Brésil

Le gouvernement est connu pour sa politique de censure d’Internet. En effet, en 2015, WhatsApp était interdit temporairement, mais la restriction a été rapidement levée. Un an après, bon nombre de sites Web avaient fait l’objet d’un blocage. Cependant, les VPN n’ont jamais été illégaux dans ce pays.

Burkina Faso

Ce pays figure parmi ceux où Internet n’est pas courant. Cependant, les résidents jouissent d’une liberté totale, car aucune restriction n’est imposée par le gouvernement. De plus, le recours aux Virtual Private Network y est autorisé.

Burundi

L’utilisation d’Internet n’est pas très répandue au Burundi. Cependant, les citoyens ne jouissent pas d’une liberté totale. En effet, pendant les périodes d’agitation, les applications de messagerie instantanée telles que WhatsApp ont souvent été bloquées par le passé.

Sachez que malgré tout, le VPN est légal dans ce pays et vous pourrez donc en faire usage pour contourner ce type de blocage.

Cap Vert

Le gouvernement cap-verdien est connu pour sa politique de non-censure d’Internet. De plus, aucune loi n’interdit l’utilisation des Réseaux Virtuels Privés.

Cité du Vatican

Dans cette ville-État nichée au cœur de Rome, Internet n’est soumis à aucune censure. L’utilisation des VPN n’y a jamais été illégale et ne le sera sans doute jamais !

Corée du Sud

Le gouvernement est tristement célèbre pour la restriction d’Internet qui y est appliquée. En effet, les sites Web avec des contenus jugés comme une menace pour l’ordre public sont bloqués. Toutefois, les VPN sont légaux dans ce pays.

Espagne

Le gouvernement espagnol autorise l’utilisation des Virtual Private Network et celle d’Internet est illimitée. Cependant, selon les rapports, certains sites Web ont récemment fait l’objet d’un blocage motivé par des considérations politiques, enfreignant ainsi la législation de l’Union européenne.

Ghana

Le VPN n’a jamais été illégal au Ghana. Ce pays est considéré comme étant l’un des plus souples sur le continent africain concernant la liberté et la démocratie. Cependant, le gouvernement a récemment ordonné la censure des sites de médias sociaux, ce qui a suscité des critiques.

Grèce

Selon les rapports, le gouvernement grec prévoit d’imposer une censure d’Internet. En revanche, il n’interdit pas l’utilisation du Réseau Virtuel Privé.

Grenade

Par le passé, insulter quelqu’un sur Internet était passible de lourdes sanctions, mais cette loi a été abrogée. Le gouvernement avait également imposé des restrictions auparavant, mais elles ont été levées depuis. Il est bon de noter que l’utilisation des VPN est légale à Grenade.

Essayer l'offre de NordVPN >

Guinée

Les Guinéens jouissent d’un Internet illimité et ont le droit de recourir librement à une application comme celle proposée par ExpressVPN.

Guinée-Bissau

Les résidents peuvent utiliser légalement les Virtual Private Network et profitent d’une utilisation illimitée d’Internet.

Guyane

À ce jour, aucune restriction d’Internet n’est appliquée par le gouvernement guyanais. Les VPN ne sont pas illégaux dans ce pays.

Haïti

Internet n’est pas soumis à la censure du gouvernement haïtien. Il en est de même pour les Réseaux Virtuels Privés, les internautes peuvent y recourir à leur guise.

ExpressVPN-géo-restriction

Honduras

Si des cas de restriction ont été rapportés auparavant, les Honduriens n’ont plus à s’inquiéter de la censure quant à l’utilisation d’Internet. Le VPN est tout à fait légal dans ce pays.

Îles Marshall

Sur cette île située dans l’océan Pacifique, aucune restriction d’Internet n’est appliquée par le gouvernement. Les internautes peuvent recourir librement au Virtual Private Network. La liberté d’expression et de la presse y est totalement respectée.

Îles Salomon

Les citoyens peuvent utiliser légalement les Réseaux Virtuels Privés et naviguer sur Internet sans aucune limite. Nous n’avons pas grand chose à ajouter dans ce cas précis.

Inde

Le gouvernement indien est connu pour la politique de restriction d’Internet qu’il applique. En effet, pas moins de 850 sites Web ont été censurés récemment. Se connecter sur ces plateformes est passible de sanctions sévères.

Selon la loi Copyright Act 1957 sur le droit d’auteur, celui qui enfreint les règles en vigueur recourt à des peines d’emprisonnement de 3 ans et une amende de 3 millions de Roupies. Cependant, le VPN n’a jamais été illégal dans ce pays.

Il n’est pas rare que le régime en place ordonne aux fournisseurs d’accès Internet de passer en mode offline. En outre, l’électricité fait souvent l’objet de coupures durant les périodes de troubles.

Indonésie

Le gouvernement indonésien a mis en place un système de censure d’Internet rigoureux. En effet, plus de 800 000 plateformes ont fait l’objet d’un blocage, telles que Reddit, Vimeo ou Netflix, entre autres. Toutefois, les VPN sont légaux et 1 internaute sur 10 y a recours pour contourner les restrictions mises en place.

Profiter des meilleures applications avec ExpressVPN >

Islande

Les citoyens islandais peuvent surfer sur le Web librement et sans aucune limite. L’utilisation des VPN est légale dans ce pays insulaire nordique.

Irlande

Les résidents irlandais ne jouissent pas encore d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet. En effet, une certaine censure est imposée par le gouvernement. Cependant, le VPN n’a jamais été illégal dans l’Éire.

Israël

Le gouvernement israélien a récemment adopté une loi visant à lutter contre la cybercriminalité. Ainsi, le nombre de sites Web faisant l’objet d’une censure a nettement augmenté depuis.

Il en est de même pour les publications à caractère incitatif et haineux sur les sites de médias sociaux. Cependant, les citoyens peuvent recourir aux Réseaux Virtuels Privés à leur guise.

Italie

Les internautes italiens peuvent utiliser Internet librement, et ce, sans limite. Il en est de même pour les Virtual Private Network.

CyberGhost solution

Jamaïque

La population jamaïcaine profite d’une utilisation illimitée d’Internet. Les VPN n’ont jamais été illégaux sur cette île paradisiaque des Caraïbes connue sous le nom de « la terre du bois et de l’eau ».

Japon

À ce jour, le VPN est toujours légal au Japon et les résidents bénéficient d’un Internet illimité. En revanche, selon les rapports, cela pourrait changer, car un projet de loi portant sur la censure en ligne serait à l’étude. Il est préférable de se tenir au courant de l’évolution de la situation.

Jordanie

Certaines plateformes sont censurées par le gouvernement jordanien. Si les restrictions sont particulièrement liées à des questions de points de vue politiques, aux dernières nouvelles, elles concerneraient également les internautes appartenant à la communauté LGBT.

Pour conclure, sachez que l’utilisation du VPN est légale dans ce pays.

Kazakhstan

Le gouvernement kazakh impose une restriction rigoureuse par rapport à l’utilisation générale d’Internet. La censure concerne particulièrement les sites de médias sociaux. Toutefois, aucune loi n’interdit le recours à une application comme celle de CyberGhost.

Tester la protection anti-fuite de CyberGhost >

Kenya

Internet au Kenya n’est pas soumis à la censure du gouvernement. En outre, l’utilisation du VPN n’a jamais été illégale dans ce pays surnommé « Silicon Savannah ».

Kirghizistan

Le gouvernement kirghize est tristement célèbre pour le système de censure d’Internet qu’il adopte. Les restrictions concernent surtout les sites Web affichant leurs couleurs politique.

La liberté de la presse constitue un des principaux sujets qui inquiètent les citoyens. Cependant, les VPN y sont toujours légaux pour le moment.

Kiribati

Les Kiribatiens profitent d’une utilisation illimitée d’Internet. Il en est de même pour les Réseaux Virtuels Privés.

La Barbade

Le gouvernement barbadien est connu pour sa politique de non-censure d’Internet. Le VPN est légal dans cette île magnifique perdue dans la partie est de la mer des Caraïbes.

Les Bahamas

Le gouvernement bahamien aurait tenté d’imposer une censure d’Internet par le passé. Pour le moment, les résidents peuvent naviguer sur le Web et recourir aux Virtual Private Network en toute liberté.

Les Maldives

La population maldivienne fait face à une certaine censure d’Internet. En effet, le gouvernement a décidé de bloquer les plateformes avec des contenus anti-gouvernementaux et anti-islamiques.

Cependant, l’utilisation des VPN est légale dans cet État insulaire de l’océan Indien. Vous n’aurez donc aucun mal à profiter du MotoGP en streaming via une chaîne telle que RTBF ou RTS.

Lesotho

Le gouvernement lesothan est connu pour permettre aux citoyens d’utiliser Internet en toute liberté et sans restriction. Les VPN sont parfaitement légaux dans ce pays, vous n’avez rien à craindre de ce côté là.

expressVPN

Lettonie

À ce jour, aucune restriction d’Internet n’est appliquée par le gouvernement letton. Les résidents mais aussi les visiteurs peuvent recourir légalement aux Réseaux Virtuels Privés.

Liban

Ce pays est tristement célèbre pour le système de restriction d’Internet mis en place par son gouvernement. Auparavant, l’utilisation de la VoIP a été prohibée, mais cette interdiction a rapidement été levée suite à une résistance massive de la population. À ce jour, le VPN est légal.

Liechtenstein

Le gouvernement liechtensteinois est connu pour sa politique de non-censure d’Internet. À ce jour, aucune loi n’interdit l’utilisation d’un Réseau Virtuel Privé.

Découvrir les protocoles de sécurité de NordVPN >

Lituanie

En règle générale, les résidents lituaniens profitent d’une utilisation illimitée d’Internet. Cependant, le gouvernement impose une réglementation stricte concernant les sites Web spécialisés dans les jeux en ligne. Quoi qu’il en soit, l’utilisation du VPN est légale dans ce pays.

Luxembourg

Les citoyens luxembourgeois peuvent naviguer sur Internet sans aucune limite et recourir à une application garantissant leur anonymat… librement.

Libye

L’utilisation des Réseaux Virtuels Privés n’est pas prohibée dans ce pays. Toutefois, le gouvernement libyen est connu pour sa politique de censure d’Internet.

Macédoine

Le gouvernement macédonien est réputé pour son absence de censure et les VPN sont légaux dans ce pays de l’Europe du Sud.

Madagascar

Le gouvernement malgache n’impose aucune restriction quant à l’utilisation d’Internet et des Réseaux Virtuels Privés. Cependant, les médias font d’objet d’une certaine censure sur la « Grande île ».

Malawi

Aucune restriction gouvernementale en matière d’accès aux sites web n’est imposée à la population malawite et le recours au Virtual Private Network est autorisé.

Mali

Les Maliens jouissent d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet et des applications comme celles d’ExpressVPN, NordVPN ou CyberGhost.

Malte

Le VPN est légal sur cette île perdue au milieu de la Méditerranée. Selon les rapports, les nouvelles lois relatives à l’utilisation générale d’Internet proposées par le gouvernement maltais viseraient à restreindre la liberté de la presse.

Maroc

Le gouvernement marocain a mis en place un système de censure rigoureux quant à la communication en ligne. En effet, les applications telles que Skype et Facebook Messenger y sont bloquées.

Mexique

Pour le moment, l’utilisation d’Internet n’est soumise à aucune restriction dans ce pays et le recours au Virtual Private Network y est autorisé. Malgré tout, cela pourrait bientôt changer car le gouvernement mexicain avait déjà tenté d’imposer des lois sur la surveillance des activités en ligne.

CyberGhost-Mac

Micronésie

À ce jour, aucune censure d’Internet n’est appliquée par le gouvernement micronésien et l’utilisation du VPN est parfaitement légale.

Débloquer les sites géo-restreints avec ExpressVPN >

Moldavie

Le gouvernement moldave est connu pour sa politique souple en matière d’Internet. Toutefois, la situation pourrait évoluer, car selon les rapports, des mesures auraient été prises pour mettre en place un système de censure. Pour le moment, l’utilisation des VPN y est toujours légale.

Monaco

Les citoyens monégasques ont accès au web de manière non censurée et peuvent utiliser légalement les Réseaux Virtuels Privés.

Mongolie

À ce jour, le gouvernement monégasque n’a encore émis aucune interdiction quant à l’utilisation des Virtual Private Network. De ce fait, les résidents peuvent accéder à toutes les plateformes même si le régime en place impose une censure généralisée d’Internet.

Monténégro

Le pays des Balkans est célèbre pour ses paysages accidentés et ses villes fortifiées. Cependant, il est également connu pour la politique de restriction en matière d’Internet adoptée par son gouvernement.

Certaines plateformes avec des contenus jugés subversifs sont bloquées, ainsi que les applications de messagerie instantanée telles que WhatsApp. Toutefois, les VPN sont toujours légaux à ce jour.

Mozambique

Les communications téléphoniques et les activités en ligne de la population mozambicaine sont surveillées par le gouvernement. En revanche, les internautes peuvent recourir aux Réseaux Virtuels Privés à leur guise. Ces applications sont de plus en plus utilisées étant donné qu’il s’agit du seul moyen pour se protéger des espions.

Myanmar

Ce pays d’Asie du Sud-Est continentale a un passé trouble en matière de restriction d’Internet. Toutefois, le gouvernement birman semble moins restrictif aujourd’hui, sachant qu’il autorise l’utilisation des Virtual Private Network.

Namibie

Les utilisateurs namibiens profitent d’un accès illimité à Internet. De plus, le VPN est légal dans ce pays du sud-ouest de l’Afrique.

Nauru

Le gouvernement nauruan adopte un système de restriction d’Internet rigoureux, entraînant de violentes critiques de la part des médias. En effet, bon nombre de réseaux sociaux et de sites Web font l’objet d’un blocage. Cependant, l’utilisation des VPN est légale dans cet État insulaire d’Océanie.

Découvrir CyberGhost >

Nouvelle-Zélande

Les activités en ligne des Néo-Zélandais sont surveillées par le gouvernement. Malgré cela, les VPN sont légaux dans ces îles perdues au sud-ouest de l’océan Pacifique.

Nicaragua

Les résidents nicaraguayens jouissent d’une liberté totale concernant l’utilisation d’Internet. En outre, ils peuvent recourir librement aux Réseaux Virtuels Privés.

Localisations-ExpressVPN

Niger

Seule une petite partie de la population nigérienne utilise Internet, sachant que le gouvernement n’impose aucune censure. Les internautes peuvent recourir au Réseau Virtuel Privé librement.

Nigeria

Les citoyens nigérians peuvent naviguer sur le Web en toute sérénité étant donné que le VPN est tout à fait légal dans ce pays. Il compte de plus en plus d’adeptes, car le gouvernement impose une censure d’Internet.

Norvège

À ce jour, aucune restriction d’Internet n’est appliquée par le gouvernement norvégien. Le recours aux Réseaux Virtuels Privés y est autorisé.

Ouganda

L’utilisation d’Internet est soumise à une restriction gouvernementale en Ouganda. Les réseaux sociaux tels que Facebook sont souvent censurés, surtout en période de troubles. Quoi qu’il en soit, les VPN sont légaux dans ce pays également connu sous le nom de « Perle de l’Afrique ».

Pakistan

Le gouvernement pakistanais est tristement célèbre pour censurer fortement Internet. Les réseaux sociaux comme la plateforme de Mark Zuckerberg sont sous intense surveillance. L’objectif est de réduire au silence la dissidence sur le Net.

Plus de 40 000 sites Web font l’objet d’un blocage, dont Wikipédia. Il n’empêche que les internautes peuvent tout de même y accéder en utilisant un VPN, qui est légal dans ce pays.

Palaos

Les Paluans profitent d’une utilisation illimitée d’Internet et peuvent recourir légalement aux Virtual Private Network.

Palestine

Le gouvernement est connu pour avoir mis en place un système de censure d’Internet particulièrement rigoureux. L’accès à bon nombre de sites Web est restreint. Il va même jusqu’à bloquer les plateformes, ces actions étant motivées par des considérations politiques. Toutefois, le recours au Réseau Virtuel Privé est autorisé.

Voir les protocoles utilisés par NordVPN >

Panama

Les Panaméens jouissent d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet et des VPN, qui y sont légaux. Notez d’ailleurs que c’est le pays dans lequel est basé le prestataire NordVPN.

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Avec l’entrée en vigueur de la loi sur la cybercriminalité en 2016, le Cyber Crime Act, les restrictions d’Internet ont été renforcées. En 2018, l’accès à Facebook a été bloqué pendant un mois. Heureusement que le recours au Virtual Private Network y est toujours autorisé.

Les internautes peuvent donc contourner les censures liées à la géolocalisation et naviguer sur le Web en toute sécurité.

Paraguay

Internet n’est pas soumis à la censure du gouvernement paraguayen et l’utilisation des VPN est légale dans ce pays.

Pays-Bas

L’utilisation d’Internet ne subit aucune une restriction gouvernementale. Les Néerlandais peuvent surfer sur le Web en toute sécurité et en tout anonymat, car les Réseaux Virtuels Privés sont autorisés.

Pérou

La population péruvienne bénéficie d’un accès illimité à Internet et peut recourir à un Réseau Virtuel Privé en toute légalité.

Philippines

Les citoyens philippins jouissent d’une liberté totale quant à l’utilisation d’Internet et les VPN y sont légaux. En outre, la liberté d’expression et de la presse est respectée sur cet archipel situé à l’ouest du Pacifique.

Portugal

Le gouvernement portugais n’impose aucune censure d’Internet. Aucune loi n’empêche les citoyens de recourir aux Virtual Private Network.

Netflix ExpressVPN

Qatar

La population qatarie est soumise à une censure d’Internet. Le gouvernement a ordonné aux FAI de bloquer l’accès à certaines plateformes, comme celles avec des contenus à caractère obscène. Cependant, le VPN est légal dans ce pays de la péninsule arabique.

République centrafricaine

Le gouvernement adopte une politique de censure du web rigoureuse. Durant les périodes de troubles, les activités en ligne sont surveillées. Il en est de même pour les SMS. Toutefois, les citoyens ont la possibilité de sécuriser leur connexion, car l’utilisation des VPN est légale dans ce pays.

Roumanie

Le gouvernement roumain a mis en place un système de censure d’Internet. Il vise particulièrement les sites Web de jeu. En revanche, les citoyens peuvent recourir légalement aux Réseaux Virtuels Privés.

Saint-Christophe-et-Niévès

Les Kittitiens bénéficient d’un Internet non censuré. Les VPN sont parfaitement légaux dans cet État situé dans les petites Antilles.

Sainte-Lucie

Sur cette île nichée à l’est des Caraïbes, aucune loi sur la restriction de l’utilisation d’Internet n’a encore été décrétée à ce jour. Il en est de même pour les Virtual Private Network que les internautes peuvent utiliser librement.

Samoa

La population samoane profite d’une utilisation illimitée d’Internet et le VPN est légal dans cet État de Polynésie occidentale.

Saint-Marin

À ce jour, aucune restriction n’est appliquée par le gouvernement saint-marinais concernant l’utilisation d’Internet et des Réseaux Virtuels Privés.

Sao Tomé-et-Principe

L’île de Sao Tomé-et-Principe n’est pas réputée uniquement pour ses plages, ses forêts tropicales et ses formations rocheuses. Elle est également connue pour la politique de non-censure d’Internet adoptée par son gouvernement.

L’utilisation des VPN est légale dans ce petit bout de paradis perdu au milieu de l’océan Atlantique. Ainsi, les internautes ont la possibilité de contourner facilement les blocages liés à la géolocalisation.

Comment-utiliser-un-vpn

Seychelles

Le gouvernement seychellois autorise le recours à ce type d’application informatique. Il censure parfois certains sites Web, mais d’une manière générale, l’utilisation d’Internet n’est pas réglementée. Selon les lois en vigueur en matière de cybercriminalité, tout acte de diffamation est passible de sanctions.

Sierra Leone

Les citoyens sierra-léonais ont accès à un Internet illimité. Le VPN est légal dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. De ce fait, tromper les firewalls géo-restrictifs les plus forts devient un véritable jeu d’enfant pour les internautes.

Saint-Martin

Cette île située au nord-est des Antilles est un territoire du Royaume des Pays-Bas. Ainsi, aucune loi n’interdit l’utilisation des Réseaux Virtuels Privés et les citoyens saint-martinois jouissent d’un Internet illimité.

Bénéficier de 80% de réduction chez CyberGhost

Slovaquie

Les citoyens slovaques profitent d’une liberté totale s’agissant de l’utilisation d’Internet. Ils peuvent également naviguer sur le Web en toute sécurité, car le VPN y est légal.

Slovénie

La population slovène a accès à un Internet non censuré, sachant que l’utilisation des Réseaux Virtuels Privés n’est pas interdite. De ce fait, les citoyens ont la possibilité de sécuriser leur connexion.

Somalie

Le gouvernement somalien applique une politique visant à réguler drastiquement l’accès à Internet. En revanche, comme aucune loi concernant la censure n’a encore été promulguée, on peut dire qu’il est libre de faire ce qu’il veut. En revanche, le recours au Virtual Private Network est autorisé.

Sri Lanka

Si le gouvernement sri-lankais avait appliqué une censure d’Internet rigoureuse par le passé, aujourd’hui, il adopte une politique plus souple. Cependant, après les attentats terroristes du 21 avril 2019, il a décidé de bloquer les médias sociaux tels que Facebook, Twitter, YouTube ou WhatsApp, entre autres. Malgré cela, les VPN sont toujours légaux dans ce pays.

Suisse

Le gouvernement suisse adopte une politique plus restrictive et surveille les activités en ligne de ses citoyens. Les sites Web spécialisés dans les jeux d’argent se trouvent particulièrement dans leur ligne de mire. Toutefois, l’utilisation des VPN sur Google Chrome ou tout autre navigateur est légal.

Suriname

Internet n’est pas soumis à la censure du gouvernement, qui autorise le recours à une application permettant de masquer votre adresse IP réelle.

Swaziland

Les internautes swazis peuvent naviguer sur le Web sans aucune restriction et sécuriser leur connexion en utilisant un VPN, qui est légal dans le pays.

Suède

Pour le moment, Internet n’est soumis à aucune censure en Suède. Par ailleurs, aucune loi n’interdit le recours au Réseau Virtuel Privé. Si vous comptez donc partir là bas, vous n’aurez aucun mal à suivre la TV française, entre autres.

Avantage-CyberGhost

Taïwan

Si cette province de la République de Chine adopte une politique de non-censure d’Internet, le gouvernement a pris des mesures pour pouvoir restreindre certaines plateformes. Les sites de partage de fichiers en P2P illégaux sont dans sa ligne de mire.

Promo NordVPN : bénéficier de 75% de réduction

Cependant, en 2016, Taïwan devient le premier pays proposant le WiFi gratuit, accessible aussi bien aux citoyens qu’aux vacanciers. De plus, les VPN sont légaux. On ne peut pas rêver mieux !

Timor-Leste

Les Timorais pays jouissent d’un Internet illimité. L’utilisation des VPN est légale dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

Togo

Si les Togolais ne sont soumis à aucune restriction gouvernementale en matière d’Internet, ils peuvent également utiliser librement les Virtual Private Network.

Tonga

Certains sites Web font l’objet d’un blocage suite à l’adoption de lois liées à la cybercriminalité par le gouvernement tongan. Cependant, les internautes peuvent surfer sur le Web en toute sérénité, car le VPN est légal dans ce pays perdu au milieu de l’océan Pacifique.

Trinité-et-Tobago

Aux dernières nouvelles, Internet n’est pas soumis à la censure du gouvernement. Les citoyens peuvent également utiliser les Réseaux Virtuels Privés en toute liberté.

Tuvalu

La population tuvalaise jouit d’une liberté totale quant à l’utilisation générale d’Internet. Les VPN sont légaux sur cet archipel polynésien situé au milieu de l’océan Pacifique.

Ukraine

Si certaines plateformes font l’objet d’une censure, notamment les sites Web russes populaires, la liberté d’expression est bafouée en Ukraine. Cependant, les internautes peuvent contourner facilement ces blocages, car l’utilisation des VPN est légale dans cet immense pays d’Europe de l’Est.

Uruguay

Le gouvernement uruguayen est connu pour son absence de censure sur la toile. À notre plus grande joie, il n’interdit pas non plus l’utilisation d’un Réseau Virtuel Privé.

Vanuatu

Seule une partie de la population a accès à Internet, qui ne subit aucune restriction de la part du gouvernement. Le recours à une application comme celle d’ExpressVPN est totalement autorisé.

Venezuela

L’utilisation d’Internet est soumise à une certaine censure. En effet, le gouvernement vénézuélien a décidé de bloquer l’accès à bon nombre de sites de médias sociaux tels que Facebook et WhatsApp. Malgré cela, le VPN est toujours légal dans ce pays d’Amérique du Sud.

Zambie

Le gouvernement zambien est connu pour la politique de restriction d’Internet qu’il adopte. Il vise particulièrement les sites Web affichant leur couleur politique ainsi que ceux avec des contenus jugés de subversifs. Cependant, les VPN sont légaux dans ce pays d’Afrique australe.

Zimbabwe

Le gouvernement zimbabwéen est tristement célèbre pour censurer activement Internet. Durant les périodes de troubles, il n’est pas rare que l’accès aux plateformes telles que WhatsApp soient bloquées.

Toutefois, les internautes peuvent contourner facilement ces restrictions, car le VPN est parfaitement légal.

Conclusion

VPN ExpressVPN

Peu importe où vous vous trouvez, passer par un Réseau Virtuel Privé représente la meilleure solution pour accéder à tous les sites Web de votre choix. Si vous prévoyez de vous rendre dans un pays où l’utilisation des VPN est illégale, pensez à installer le logiciel sur votre appareil avant de vous y rendre.

Profiter d'internet sans limites via ExpressVPN >

En effet, comme la plateforme des fournisseurs de Virtual Private Network sera certainement inaccessible une fois sur place, vous ne pourrez souscrire à aucune offre.

N’oubliez pas, la vigilance est de mise si vous ne souhaitez pas avoir de problèmes avec la justice du pays hôte. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous vous conseillons d’aller faire un tour sur notre revue complète du fournisseur ExpressVPN.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire